Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Catastrophes naturelles, une force européenne en renfort ?

jeudi 23 novembre 2017 à 20:18 Par Patrick Rossi, France Bleu RCFM

Catastrophes naturelles, incendies, et si l'Union Européenne se dotait de ses propres ressources opérationnelles? La question est évoquée depuis de nombreuses semaines déjà et les premiers retours concrets sont apparus jeudi 23 novembre à la commission européenne.

Rescue devrait permettre des renforts européens en cas de nécessité
Rescue devrait permettre des renforts européens en cas de nécessité © Radio France - Patrick Rossi

Corse, France

Les orientations prise par la commission européenne intéressent au premier chef la Corse qui a connu une saison des feux particulièrement éprouvante. Une île où les soldats du feu auraient aimé pouvoir compter parfois et notamment sur des renforts aériens plus conséquents, et plus rapidement.

La commission européenne s'est donc livrée sur les réseaux sociaux. Elle a annoncé des plans ambitieux pour protéger les populations. Cette protection passera par la création de « Rescue », une réserve de l'Union Européenne de capacité de protection civile. Elle devrait être composée d'avions de combat, de pompes à eau spéciales, d'hôpitaux de campagne et d'équipes médicales d'urgence. Un dispositif conséquent sur le papier et pour lequel les procédures administratives seront simplifiées pour un déploiement sur le terrain plus rapide.

L'Europe tire incontestablement les conséquences d'un été dramatique, sur le plan humain au Portugal, dramatique d'un point de vue environnemental également en de nombreuses régions parmi lesquelles on retrouve la Corse et ses 7.000 hectares de végétation détruits par les flammes. L'Europe prend aussi en considération les changements climatiques qui se vérifient tous les jours un peu plus pour affirmer la nécessité d'une mise en œuvre de «Rescue». Cette réforme, dont le coût est estimé à 280M€ pour la période 2018 / 2020, doit encore être acceptée par les Etats membres et le parlement.

La nécessité d’une flotte européenne

Ce dispositif européen a été réclamé à plusieurs reprises par les soldats du feu. Une demande faite à plusieurs reprises durant l’été en Corse où la pression incendiaire a été particulièrement forte durant l’été, et au-delà. Lors de sa visite sur le 124e Congrès National des pompiers à Ajaccio, le ministre de l’intérieur n’avait pas manqué d’évoquer cette problématique. Gérard Collomb avait alors rappelé la nécessité de bâtir une flotte commune européenne pour lutter contre les feux de forêt.

Gérard Collomb, lors de sa venue à Ajaccio pour le Congrès National des Pompiers