Climat – Environnement

À cause de la pyrale du buis, les jardineries doivent s'adapter

Par Alexandre Berthaud, France Bleu Isère lundi 29 août 2016 à 6:00

À Botanic, la pyrale du buis a trouvé sa place dans les rayons.
À Botanic, la pyrale du buis a trouvé sa place dans les rayons. © Radio France

L'invasion de ce papillon ravageur venu de Chine a touché de nombreux propriétaires de buis en Isère. Et les magasins de jardinage ont du s'adapter aussi à ce nuisible d'un genre nouveau.

Au rayon pépinière du magasin, impossible de trouver un buis à planter dans son jardin. Et pour cause : les arbustes ont été attaqué par les pyrales. "Même ici ils subissent l'insecte", raconte Charlie, le vendeur. De fait, Botanic Seyssins propose une nouvelle plante, espèce un peu plus cher, mais non attaquée par les pyrales. "Dans les autres régions de France, ces plantes ont déjà remplacé le buis".

Conséquence : les ventes de l'arbuste ont fortement chuté. La pépinière s'est adaptée, aussi dans le rayon entretien. Les produits les plus courtisés sont ceux anti-chenilles, mais aussi les pièges à phéromone, pour tuer les papillons si nombreux.

Les "simili buis" ont de plus en plus de succès, ils ne sont pas attaqués par le papillon. - Radio France
Les "simili buis" ont de plus en plus de succès, ils ne sont pas attaqués par le papillon. © Radio France

Julien a lui réussi à sauver grâce aux produits une partie de sa haie, "même si elles ont été abîmées, ça demande de l'entretien tous les 40 jours". En plus de modifier son habitat naturel, la pyrale du buis infiltre maintenant les rayons des magasins.

Les conseils de Cécile pour entretenir ses buis.

Partager sur :