Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Ce lichen prouve que l'air de la Haute-Ardèche est un des plus purs de France

dimanche 7 avril 2019 à 4:25 Par Adrien Serrière, France Bleu Drôme Ardèche

Des randonneurs avertis de l'association Mycorium sauvage ont trouvé un lichen très rare à Saint-André-en-Vivarais, en Haute-Ardèche. Ce champignon ne pousse que dans les endroits où la pollution est absolument nulle.

Le lichen "sphaerophorus globosus" photographié à Saint-André-en-Vivarais.
Le lichen "sphaerophorus globosus" photographié à Saint-André-en-Vivarais. - Source : association mycorium sauvage

Saint-André-en-Vivarais, France

C'est une découverte qui ne surprendra peut-être pas les habitants de Saint-André-en-Vivarais mais qui les confortera : l'air qu'ils respirent est un des plus purs de France. La preuve : des membres de l'association Mycorium sauvage ont trouvé sur des pierres de la commune un lichen très rare : "sphaerophorus globosus". Ce champignon ne pousse que dans des endroits préservés de la pollution. "On se sert beaucoup des lichens pour étudier la qualité de l'air", explique Hervé Cochini, auteur de la découverte. 

Un lichen très rare en France 

Le "sphaerophorus globosus" n'est pas seulement rare. Il est aussi "très joli, on dirait du corail" commente Hervé Cochini. Blanc et orangé, ce lichen pousse sur les côtes de l'Ecosse mais en France il est de plus en plus rare. "Autrefois, il était présenté comme une espèce très commune, mais maintenant on ne le voit plus", assure Hervé Cochini.