Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Ce que rapportent les éoliennes aux communes de l'Yonne

lundi 9 novembre 2015 à 13:59 Par Benoît Jacobo, France Bleu Auxerre

200 à 250 éoliennes devraient être installées dans l'Yonne d'ici 2020. Pour les communes qui ont dit oui à leur implantation, cela se traduit en monnaie sonnante. Bilan aux Clérimois et à Escamps.

Champ d'éoliennes dans l'Yonne
Champ d'éoliennes dans l'Yonne © Radio France - Renaud Candelier

Les Clérimois, France

L'éolien a le vent en poupe dans l'Yonne. 16 nouveaux mâts viennent d'être mis en service à Chitry et à Quenne début octobre. Ce qui fait, au total, 67 éoliennes en activité dans notre département. Et c'est loin d'être fini : 124 projets ont reçu des permis de construire. Sur les 600 éoliennes prévues en Bourgogne pour 2020, plus d'un tiers (entre 200 et 250) seraient icaunaises.

Pour les communes qui accueillent déjà des mâts, les éoliennes se traduisent en monnaie sonnante. A Escamps par exemple, les deux éoliennes sont en service depuis 2014. Le maire, Christian Chaton, vient d'apprendre le montant des premières recettes fiscales :  "c'est autour de 10 000 euros. Ça correspond bien à la somme qui avait été prévue. Sachant qu'en plus, c'est une ressource annuelle."

Ces fonds sont les bienvenus car les subventions vont en diminuant (Isabelle Poulin, la première adjointe des Clérimois)

Confirmation aussi pour la commune des Clérimois, qui a été la première dans l'Yonne a sauter le pas.  C'était en 2011,  4 mâts d'une puissance de 2 mégawatts. A l'époque, l'entreprise Powéo avait promis 55 000 euros par an de rentrées fiscales. "On a commencé à toucher de l'argent en 2013, on a mis un peu de temps à avoir des retours, relate Isabelle Poulin, la première adjointe des Clérimois. A l'heure actuelle, la commune perçoit environ 20 000 euros par an".

Les Clérimois perçoivent environ 20 000 euros par an

Car le reste de l'argent est perçu par la communauté de communes, comme le prévoit la loi. Mais 20 000 euros par an, pour ce village de moins de 300 habitants, c'est 8% du budget de fonctionnement. "Avec cet argent, nous avons fait des travaux de voiries, ainsi que des travaux d'embellissement du village, poursuit la première adjointe. Nous avons aussi un projet de la restauration de la chapelle Saint-Léonard, ces fonds seront les bienvenus car les subventions vont en diminuant."

Au total, les 67 éoliennes qui existent à l'heure actuelle devraient rapporter près d'un million d'euros par an aux différentes collectivités de l'Yonne.