Climat – Environnement DOSSIER : L'environnement : un enjeu électoral 2017

Centrale nucléaire de Fessenheim : comment les candidats à la présidentielle voient-ils son avenir ?

Par Blandine Costentin, France Bleu Alsace, France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Elsass et France Bleu mercredi 5 avril 2017 à 17:58 Mis à jour le jeudi 6 avril 2017 à 13:35

L'avenir de la centrale nucléaire de Fessenheim est l'un des enjeux de la présidentielle 2017.
L'avenir de la centrale nucléaire de Fessenheim est l'un des enjeux de la présidentielle 2017. © AFP - Patrick Seeger

Promise par François Hollande lors de la campagne de 2012, la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim n'est toujours pas effective en 2017. Et c'est un enjeu de l'élection présidentielle.

D'une campagne électorale à l'autre : promise à la fermeture par le candidat Hollande en 2012, la centrale nucléaire de Fessenheim est toujours en activité et son avenir est toujours un enjeu pour les candidats à l'élection présidentielle de 2017.

VOIR AUSSI : VIDEO - Présidentielle : le nucléaire vu par les candidats

Fermeture ou pas : qui veut quoi ?

Les candidats qui veulent le maintien de la centrale de Fessenheim :

  • Marine Le Pen : "refuser la fermeture de la centrale de Fessenheim"
  • François Fillon : "moderniser le parc nucléaire pour en prolonger la durée d'exploitation, sous le contrôle de l'Autorité de sûreté nucléaire"
  • Jacques Cheminade : "refuser la fermeture anticipée de Fessenheim"

Les candidats qui veulent la fermeture de la centrale de Fessenheim :

  • Jean-Luc Mélenchon : "fermer immédiatement en garantissant l'emploi des salariés et leur formation, faire de Fessenheim un site pilote du démentèlement" des centrales nucléaires
  • Nicolas Dupont-Aignan : fermer la centrale tout en abandonnant l'objectif de réduction du nucléaire dans la production d'énergie
  • Benoit Hamon : "fermer les réacteurs en fin de vie en garantissant les emplois du secteur énergétique".
  • Emmanuel Macron : fermer la centrale quand l'EPR de Flamanville pour prendre le relais.
  • Philippe Poutou : fermeture de tous les réacteurs de plus de trente ans

Les candidats qui ne se prononcent pas clairement :

  • Nathalie Arthaud : "placer les entreprises du secteur nucléaire sous le contrôle des salariés".
  • François Asselineau : organiser un référendum sur la politique énergétique
  • Jean Lassalle : sortir du nucléaire en développant les énergies renouvelables.

À LIRE AUSSI : Fessenheim, le sort de la centrale se joue jeudi à Paris, ainsi que notre dossier sur la centrale alsacienne.

. - Aucun(e)
.

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.