Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Centrale nucléaire du Tricastin : évacuation d'un bâtiment après une hausse de radioactivité dans l'air

Vers 11h30 ce mercredi, une hausse de radioactivité a été détectée dans l'air d'un bâtiment nucléaire auxiliaire sur la centrale du Tricastin (Drôme). Une centaine salariés ont dû être évacués et ont dû passer un examen pour s'assurer qu'ils n'avaient pas été contaminés.

Centrale nucléaire du Tricastin (Drôme)
Centrale nucléaire du Tricastin (Drôme) © Radio France - Guillaume Horcajuelo

Vers 11h30 ce mercredi, les capteurs du bâtiment auxiliaire qui abrite la machinerie des réacteurs 1 et 2 ont détecté une hausse de la radioactivité dans l'air. Le taux restait en deça du seuil réglementaire assure EDF, aucune alarme ne s'est déclenchée, mais par précaution, une centaine de salariés ont été évacués.

Ils ont dû passer à l'infirmerie du site pour passer une anthropogammamétrie, une sorte de scanner qui détecte si il y a de la radioactivité à l'intérieur du corps. Les examens ont pris une bonne partie de l'après-midi. L'exploitant assure qu'aucune contamination n'a été détectée chez le personnel évacué. EDF explique également que les balises situées autour du site et à 5 kilomètres de la centrale n'ont détecté aucune radioactivité anormale dans l'air. L'incident n'aurait donc eu aucun impact sur l'environnement.

L'origine de l'incident a été identifiée : une erreur de manœuvre sur la vanne d'un réservoir de traitement des effluents gazeux. Erreur corrigée.

Le bâtiment auxiliaire était encore inaccessible à 16h. Une autorisation pour acter la reprise d'activité était en cours de signature.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess