Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Centre de stockage GDE à Nonant le Pin : le TGI d'Argentan ordonne 2 nouvelles expertises

lundi 12 août 2013 à 18:07 Par Francis Gaugain, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Alors que la plate-forme de stockage de déchets de Guy-Dauphin Environnement (GDE) est quasiment terminée, le Tribunal de Grande Instance d'Argentan dans l'Orne a ordonné aujourd'hui la réalisation de 2 nouvelles expertises environnementales.

L'usine  GDE de Rocquancourt (14)
L'usine GDE de Rocquancourt (14) © Radio France

Les résultats de ces expertises sont attendues dans 5 mois mais c'est déjà "une victoire" pour les opposants à GDEDes opposants qui réclamaient ces expertises avant l'ouverture du site. Ils sont donc satisfaits ce soir.Concrètement 2 expertises sont commandées par la justice. La première, c'est un état des lieux précis sur la qualité de l'eau,de la terre et de l'air dans le secteur. La seconde, la plus importante, la plus inattendue aussi : c'est une étude hydro-géologique.  C'est à dire que l'expert devra évaluer les risques de pollution. En tenant compte par exemple... de la nature des sous-sols. Les conclusions des études sont attendues début 2014 : est-ce que l'inauguration du site est automatiquement repoussée ?  Selon les opposants Oui. ils n'imaginent pas le Préfet de l'ORNE autoriser l'exploitation de cette plateforme de déchets non-recyclables sans attendrent le feu vert des expertises.Mais  pas de confirmation aujourd'hui  du côté de la Préfecture. Rappellons que le Préfet  s'était ouvertement exprimé contre la réalisation de ses expertises. N'oublions pas que GDE a 10 jours désormais  pour faire appel. Le groupe n'a pas souhaité réagir ...