Climat – Environnement

Chaleur : le record de 1947 tombe à Metz

Par François Pelleray, France Bleu Lorraine Nord lundi 12 septembre 2016 à 19:07 Mis à jour le mardi 13 septembre 2016 à 11:31

De joyeux campeurs à Thionville.
De joyeux campeurs à Thionville. © Radio France - François Pelleray

31,6 degrés ont été enregistrés à Metz, record battu pour un 12 septembre, un record qui datait de 1947 ! On est loin de la moyenne de 21 degrés à cette date-là. Conséquence, les touristes jouent les prolongations en Moselle.

Le record de 1947 était de 31,4 degrés pour un 12 septembre à Metz, record battu avec 31,6 degrés enregistrés sous abri sur la station météo de Metz-Frescaty.

Ce mois de septembre est remarquable à plus d’un titre. Il n’est tombé que deux millimètres d’eau depuis début septembre, difficile de rattraper la moyenne de 65 millimètres sur le mois.

Six degrés au-dessus de la moyenne mensuelle

Et puis, les journées chaudes s’enchainent, avec 26,7 degrés de moyenne sur les onze premiers jours de septembre, "on est six degrés au-dessus de la moyenne mensuelle",  souligne le responsable de Météo France en Moselle, Thierry Thouvenin. Pour l’instant, ce mois de septembre monte sur la troisième marche des mois de septembre les plus chauds depuis 1946.

Thierry Thouvenin, responsable de Météo France en Moselle. - Radio France
Thierry Thouvenin, responsable de Météo France en Moselle. © Radio France - François Pelleray

Toutefois, n’oublions pas que l’année 2015 a eu son lot de journées très chaudes, avec huit jours à plus de 35 degrés contre deux pour l’instant en 2016.

Je suis encore obligée de refuser du monde tous les jours" - la responsable du camping municipal de Thionville

Dans ces conditions idéales, les touristes sont nombreux à jouer les prolongations. Exemple, au camping municipal de Thionville, il est complet jusqu’au 25 septembre. « Je suis encore obligée de refuser du monde tous les jours » raconte la responsable du camping Lisbeth. « Les retraités néerlandais par exemple s’arrêtent chez nous et prolongent leur séjour jusqu’à trois semaines. Ils n’ont plus besoin de continuer leur route vers le sud ».

A Metz, le camping municipal connait une hausse de fréquentation de 12 % sur les 12 premiers jours de septembre par rapport à la même période l'an dernier.

Même constat pour les gîtes de France : "la fréquentation du mois de septembre est de manière globale en nette augmentation en Lorraine, on a même presque doublé le chiffre d’affaires sur la Meuse" indique Christophe Rey, directeur des Gîtes de France.

Vos prévisions en Moselle ici.

Partager sur :