Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Chambéry : des riverains refusent l'abattage des tilleuls place de la gare

Par

Une quinzaine de tilleuls qui ont eu la mauvaise idée de pousser au milieu des futures voies de bus sur la place de la gare à Chambéry seront abattus à partir du lundi 2 mai. Des riverains ont lancé une pétition sur internet mais ils ne se font pas trop d'illusion.

Les arbres doivent être abattus à partir de lundi 2 mai
Les arbres doivent être abattus à partir de lundi 2 mai © Radio France - G. Rovery

Ils ont fait les comptes: 300 arbres abattus à Chantemerle depuis 2015, et sur les berges de la Leysse , auxquels s'ajouteront dans les prochains jour quinze tilleuls de la place de la gare,  douze arbres séparant le quai du Jeu de Paume de la place du Palais de Justice.

Publicité
Logo France Bleu

Sur le site pétitionnaire change .org , ils invitent les Chambériens, les habitants de l'agglomération et de la ville à demander au maire et au président de l'agglomération de renoncer à l'abattage des arbres.

En laisser trois sur dix-huit c'est une aberration, pour les riverains

Un projet de pôle multimodal doit voir le jour  à la gare de Chambéry et les bus  seront plus nombreux à y passer et y stationner. Le projet prévoit des voies et des quais aménagés, or les arbres sont sur ce trajet. Il va donc falloir les couper.

En début de semaine une vingtaine d'habitants ont installé des pancartes en signe de protestation. "On aurait aimé qu'au moins la moitié soit préservée, dit une habitante, en laisser trois seulement c'est une aberration, d'autant que les bus passent déjà sur cette place".

"On nous annonce 400 bus par jour sur cette place de la gare, ajoute une voisine, quoi de mieux que des arbres pour absorber le bruit, la pollution".

Des arbres seront replantés en 2019

"Nous avons un projet, et on ne peut pas faire passer les bus entre les arbres, explique José Crépi en charge du projet modal. O_n va limiter au maximum le nombre d'arbres abattus. cette place de la gare sera re-végétalisée,  Chambéry a signé la charte de l'arbre à Chambéry qui nous oblige a remplacer les arbres abattus"._ José Crépi précise que le nombre d'arbres abattus n'est pas arrêté.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu