Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Changement climatique: en Creuse, les pins corses remplacent les hêtres

dimanche 26 novembre 2017 à 6:09 Par Olivier Estran, France Bleu Creuse

Des étés de plus en plus secs, des hivers de plus en plus doux. La forêt creusoise change de visage. A Saint-Léger-le-Guérétois, la commune et l'ONF ont choisi de planter 6 mille 700 pins corses adaptés à un climat "méditerranéen".

Patrick Rougeot, maire de Saint-Léger-le-Guéretois face à une parcelle à reboiser.
Patrick Rougeot, maire de Saint-Léger-le-Guéretois face à une parcelle à reboiser. © Radio France - Olivier Estran

Creuse, France

Va t'on un jour entendre les cigales chanter dans les forêts creusoises ? Ce n'est pas impossible.

Les agents de l'ONF, l'Office National des Forêts, achèvent de planter 6 mille 700 pins corses sur la colline du Maupuy, tout près de Guéret. C'est une illustration du changement climatique.

La commune de St Léger-Le-Guérétois a fait couper 30 hectares de forêt. Principalement des douglas et des épicéas. Aujourd'hui , elle replante, mais elle tient compte de nos étés de plus en plus secs et de nos hivers de plus en plus doux.

Selon Météo France, on va gagner 2° en 20 ans" - Ludovic Chavalarias, technicien de l'ONF

Ce qui va changer pour nos forêts

Un des pins corses plantés sur le Maupuy - Radio France
Un des pins corses plantés sur le Maupuy © Radio France - Olivier Estran

Les hêtres poussent mal et se dessèchent ces dernières années

Sur une première parcelle de 8 hectares, la commune de Saint-Léger-Le-Guéretois vient de planter 6 mille 700 pins corses, 3 mille 200 épicéas et 750 sapins pectinés.

Au printemps prochain, sur un autre secteur de 22 hectares, la commune fera planter 2 mille 500 pins corses, 6 mille mélèzes et 17 mille douglas. Les résineux ont une croissance "rapide" (une cinquantaine d'années) et sont recherchés par l'industrie pour le bois de construction et la pâte à papier.

Il y ' aura aussi 200 chênes à feuilles rouge, mais juste pour faire joli.

L'etude d'une souche permet de distinguer rapidement les années pluvieuses et celles où l'arbre a manqué d'eau - Radio France
L'etude d'une souche permet de distinguer rapidement les années pluvieuses et celles où l'arbre a manqué d'eau © Radio France - Olivier Estran