Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Changement climatique : les forêts vosgiennes menacées

mercredi 28 novembre 2018 à 18:12 Par Hervé Toutain, France Bleu Sud Lorraine, France Bleu et France Bleu Alsace

Les forêts vosgiennes sont condamnées à s'adapter face aux bouleversements climatiques. Réchauffement et sécheresse provoquent la prolifération de parasites qui s'attaquent aux arbres affaiblis. Plusieurs essences sont menacées d'extinction.

Maison de bois en construction a l'ENSTIB d'Epinal
Maison de bois en construction a l'ENSTIB d'Epinal © Radio France - Hervé Toutain

Épinal, France

Scolyte de l'épicéa, chalarose du frêne. Des insectes parasites qui profitent de conditions climatiques anormales pour proliférer sur des arbres affaiblis notamment par une sécheresse persistante. "Dans 10 ans dans les Vosges, il n'y aura plus d'épicéas en plaine" prophétise Denis Dagneaux directeur départemental de l'Office National des Forêts.

L'ennemi est un petit coléoptère qui s'attaque à l'arbre entre l'écorce et le bois et coupe toutes les circulations de sève. "En l'absence de traitement préventif ou curatif à grande échelle, la seule solution est de couper les spécimens atteints et de les remplacer par des essences plus résistantes, mais que l'on doit encore tester" souligne Cyril Vitu, ingénieur forestier. 

En l'absence de solution à court terme, les élus des 300 communes forestières des Vosges s'inquiètent. Les dégâts sont déjà visibles et les recettes de l'exploitation des forêts publiques comme privées, compromises à terme. 

Le forum experts-élus, organisé ce mercredi 28 novembre à l'école nationale supérieure de technologies et industries du bois d’Épinal a dressé un constat alarmant de la situation, mais sans apporter de réelles solutions.