Climat – Environnement

Changement climatique : Valls et Royal en visite à la Mer de glace, en Haute-Savoie, à quelques semaines de la COP 21

Par Virginie Salanson et Richard Vivion, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu vendredi 25 septembre 2015 à 8:00

Le glacier de Montenvert
Le glacier de Montenvert © Max PPP

Manuels Valls et Ségolène Royal seront à la Mer de Glace, à Chamonix (Haute-Savoie) ce vendredi. Le déplacement du Premier ministre et de la ministre de l'Ecologie sera placé sous le signe du changement climatique, à quelques semaines de la COP 21.

C'est devenu un symbole du changement climatique et de l'urgence d'agir : la Mer de Glace, à Chamonix, en train de fondre. Voilà le spectacle que Ségolène Royal et Manuel Valls vont contempler ce vendredi, en Haute-Savoie, à 1.913 mètres d'altitude. 

A quelques semaines du début de la **COP 21***,** le Premier ministre compte lancer "une alerte sur le climat et le réchauffement climatique", indique Matignon. Avec sa ministre de l'Ecologie, ils seront guidés, sur place, par le glaciologue Christian Vincent. Il compte leur montrer de visu, le recul impressionnant du glacier : "la Mer de Glace est un glacier emblématique en France, long de près de 30 kilomètres. L'impact du changement climatique y est évident. Sur les 25 dernières années, il a perdu 100 mètres d'épaisseur au niveau de sa partie la plus basse. C'est énorme !" alerte-t-il, et cette fonte s'accélère. "Pour qu'un glacier se maintienne, il faut que l'accumulation de neige compense la fonte, or depuis 30 ans, on a un déséquilibre total" poursuit Christian Vincent. 

Christian Vincent, glaciologue.

Le glaciologue attend donc beaucoup de cette visite ministérielle in situ, surtout que Manuel Valls ne se déplace pas seul mais entouré de huit ministres et secrétaires d'Etat.

Manuels Valls et Ségolène Royal, en juillet 2015. - Aucun(e)
Manuels Valls et Ségolène Royal, en juillet 2015.

Le Premier ministre doit en effet ensuite prendre la parole devant le Conseil national de la montagne (CNM). Cette instance consultative doit définir la "feuille de route du gouvernement pour la montagne".

Un rapport des députées Annie Genevard (Doubs, Les Républicains) et Bernadette Laclais (Savoie, PS) préconise d'"actualiser et compléter" la loi Montagne. Vieille de 30 ans, cette loi a été conçue pour compenser les contraintes des zones montagnardes.

Sur la base des conclusions de ce rapport, remis au début du mois au Premier ministre, Manuel Valls devrait annoncer plusieurs séries de mesures : sur l’accessibilité du numérique, avec un plan d’aide financière pour l’équipement, sur le travail saisonnier avec un contrat de travail adapté, une protection sociale et une formation pour les saisonniers, ou encore sur la présence des services publiques et notamment des médecins.


***La Conférence annuelle des Parties, plus couramment appelée la Conférence sur le Climat aura lieu à Paris, du 30 novembre au 11 décembre prochains. Cette réunion a pour but d'obtenir pour la première fois en plus de 20 ans de négociations aux Nations Unies, un accord universel juridiquement contraignant sur le climat, maintenant le réchauffement climatique en-dessous de 2°C. **