Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Chaque année, 160 tonnes de déchets sont ramassées le long des routes d'Indre-et-Loire

-
Par , France Bleu Touraine

Le Conseil départemental d'Indre-et-Loire alerte sur le fléau des déchets jetés par les automobilistes le long de ses routes départementales. Mégots, papiers, sacs plastiques mais aussi pneus, bouteilles en verre.. Au total, 160 tonnes d'ordures sont ramassés chaque année dans les fossés en Touraine

Joêl et Gilles, deux agents de voirie du département obligés de jouer les éboueurs sur l'aire de repos de la D41 entre St-Flovier et Charnizay
Joêl et Gilles, deux agents de voirie du département obligés de jouer les éboueurs sur l'aire de repos de la D41 entre St-Flovier et Charnizay © Radio France - François Desplans

Indre-et-Loire, France

Trop c'est trop ! Le Département d'Indre-et-Loire en a ras-le-bol de voir les fossés et les aires de repos de ses routes pris pour des déchetteries. Du simple mégot de cigarette aux pneus de voitures en passant par les bouteilles de bière et autres emballages en tout genre, au total, les agents de voirie du Conseil départemental ramassent chaque année 160 tonnes de déchets le long des routes départementales. 

Sans oublier non plus certains artisans ou plutôt pseudo-artisans qui vont vider sur une aire tout un chargement de maçonnerie, de plâtre et de ferrailles. 

Un jour on a même retrouvé un landau sur le bord de la route. On avait peur que le bébé soit resté dedans, mais non heureusement !", Joël, agent de voirie du Conseil départemental d'Indre-et-Loire

Les agents de voirie ont d'autres missions que de jouer les éboueurs

Un fléau pour l'environnement et un coût aussi pour la Collectivité : 65 000 euros par an. " Tout ça se retrouve dans nos fossés, puis dans nos rivières. On ne peut pas laisser toute cette pollution dans la nature", s'alarme Patrick Michaud, vice-président du Conseil départemental, chargé des routes. "C'est pour cette raison que le Département d'Indre-et-Loire lance cette campagne de sensibilisation dans les médias, sur les réseaux sociaux. Ne jetez plus vos déchets par la fenêtre de votre voiture !"

L'occasion aussi pour le Département de rappeler que ses agents de voirie ont d'autres missions prioritaires. Et que ramasser les déchets le long des routes est non seulement dangereux pour ces hommes et ces femmes mais c'est autant de temps en moins pour l'entretien des routes comme les nids de poule, le fauchage des bas-côtés, ou encore la signalisation.