Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Charente-Maritime : pas simple de se baigner avec le retour des méduses

-
Par , , France Bleu La Rochelle

Des méduses marrons ou bleues sont très présentes en Charente-Maritime. Des méduses de type "boussole" que l'on voit régulièrement sur la façade Atlantique. Leurs piqûres ne sont pas les plus violentes, mais avec ces jours de grandes chaleurs, les vacanciers hésitent à se mettre à l'eau.

Méduses sur la plage de la Conche des Baleines à Saint-Clément sur l’Île de Ré
Méduses sur la plage de la Conche des Baleines à Saint-Clément sur l’Île de Ré © Radio France - François Petitdemange

Charente-Maritime, France

A l'heure où la canicule frappe les deux Charentes, l'envie est évidemment forte de se jeter à l'eau pour mieux passer cette vague de chaleur.   Mais ces derniers jours, de nombreuses méduses ont été repérées sur les plages ou dans l'eau de Charente-Maritime. A Sainte-Marie-de-Ré notamment, au bout de l'île aussi, sur la plage de la Conche des Baleines à Saint-Clément-des-baleines. Même, en Vendée, nos proches voisins de la Faute-sur-Mer et de la Tranche-sur-Mer étaient infestés en début de semaine. 

Méduse repérée sur l'Ile-de-Ré à Sainte-Marie - Radio France
Méduse repérée sur l'Ile-de-Ré à Sainte-Marie © Radio France - Mélanie Domange

Pour Mathieu Coutant, spécialiste des méduses à l'Aquarium de La Rochelle, il n'y a pas de relation directe entre la montée de la température de l'eau, et la présence un peu plus marquée de méduses en Charente-Maritime. Les courants marins font qu'il y en a juste un plus actuellement dans certaines zones.

L'erreur, c'est d'utiliser de l'eau douce

Quant à leur dangerosité, ces méduses là, qui s'apparentent à des méduses boussoles, heureusement, ne sont pas les plus virulentes. Il ne faut pas marcher dessus bien sûr, c'est mieux, mais en cas de piqûre, ce ne sont pas les plus urticantes. Les cellules qui délivrent des venins, sont des cellules qui vont coller à la peau, il faut les faire partir, avec de l'eau de mer et du sable. L'erreur c'est d'utiliser de l'eau douce. Cette eau fera éclater les cellules, et cela va empirer en accentuant les piqûres. 

Enfin, tordons le cou définitivement à une rumeur. " Il ne sert à rien d'utiliser de l'urine pour apaiser les piqûres, cela n'a dit-il aucun effet."