Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Les orages vous font peur ? Lui, il les chasse

vendredi 8 juin 2018 à 17:57 Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan et France Bleu

La météo de ces dernières semaines fait le bonheur de Damien Belliard. Ce Ligérien est un "chasseur d'orages", un passionné qui les traque pour les prendre en photo partout dans notre région.

L'une des dernières photos de Damien Belliard, prise lors d'un orage dans le Maine-et-Loire au début du mois
L'une des dernières photos de Damien Belliard, prise lors d'un orage dans le Maine-et-Loire au début du mois - Damien Belliard

Pays de la Loire, France

Quand vous voyez le ciel noircir à l'horizon, que vous sentez le temps devenir lourd et que vous rentrez vous mettre à l'abris, lui, il se précipite dehors en espérant que l'orage éclate. Près d'Ancenis, Damien Belliard est un "chasseur d'orages". Depuis plusieurs années maintenant, il les traque dans tout l'Ouest de la France et même au delà pour les prendre en photo et alimenter son site internet. Et autant dire qu'avec le temps que nous avons depuis trois semaines, il a de quoi faire.

On peut prévoir un épisode orageux jusqu'à une semaine avant

La traque débute sur l'ordinateur, avec les radars météo. "On peut prévoir un épisode orageux jusqu'à une semaine avant", explique Damien. "Plus on arrive proche de l'échéance, plus on affine nos prévisions et le jour même, comme c'est très localisé un orage, c'est surtout de l'observation". Dès qu'il sent que ça va venir, il prépare son matériel : plusieurs appareils, plusieurs caméras, plusieurs objectifs, plusieurs trépieds et un détecteur de foudre pour que la photo se déclenche au bon moment. 

Damien commence à chasser les orages depuis son bureau - Radio France
Damien commence à chasser les orages depuis son bureau © Radio France - Marion Fersing

L'orage naît, vit, meurt et se déplace

Ensuite, il faut approcher l'orage. Mais pas trop près non plus. "On se place sur des endroits un peu surélevés, avec une belle vue pour pouvoir bien observer l'orage et puis on essaie de bouger avec l'orage. Parce que l'orage naît, vit, meurt et se déplace." Son objectif ? Ce dont tout le monde rêve finalement : avoir le coup de foudre ! Et Damien les collectionne. Il a des milliers de photos : 27 pages sur son site internet et encore, ce ne sont que les meilleures.

Un double coup de foudre en Vendée

Parmi ses préférées, il y a celle ci-dessous. "Ça, c'est en Vendée, près des Herbiers. Ce n'était pas un gros orage, mais un orage avec de la belle foudre ramifiée. Et la photo est prise d'assez près, on voit l'impact. C'est même un coup de foudre, simultané".

Ce jour-là, Damien a eu un double coup de foudre - Aucun(e)
Ce jour-là, Damien a eu un double coup de foudre - Damien Belliard

Le Graal pour un chasseur d'orage ? Capturer une tornade !

Mais qu'est-ce qui lui plait tant dans la chasse aux orages ? "Il y a la foudre, bien évidemment. C'est capturer l'instant dans l'éternité, sur une photo. C'est tellement rapide un éclair ! On le voit à peine à l’œil, donc pouvoir le capturer sur une photo, c'est ce qu'on aime faire. Après, il y a les structures orageuses. Ça donne des formes vraiment particulières aux nuages et, avec la lumière, ça peut donner quelque chose de très esthétique, par exemple au coucher du soleil. Le Graal, pour un chasseur d'orages, c'est de capturer une tornade, ou alors un tubas, c'est-à-dire une tornade qui n'a pas encore touché le sol." Et puis, il y a l'adrénaline. "Quand on est pris dans l'orage, dans les pluies fortes, la grêle, le vent... Tout ça, c'est des sensations aussi"

Damien Belliard peut encore espérer faire de beaux clichés dans les jours qui viennent puisque le temps devrait rester orageux jusqu'en milieu de semaine prochaine selon Cyril Duschesne, prévisionniste à la Chaîne météo.