Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Cher : la FDSEA fait sa mue environnementale

dimanche 23 décembre 2018 à 20:11 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

Ne plus subir, mais agir... la FNSEA donne des gages à l'état et aux consommateurs. Le premier syndicat agricole a décidé de faire la promotion de nouvelles méthodes de travail plus respectueuses de l'environnement.

Ils sont une quarantaine de partenaires.
Ils sont une quarantaine de partenaires. © Radio France - Michel Benoît

Crézancy-en-Sancerre, France

Une quarantaine de partenaires se sont réunis pour aboutir à un "contrat de solutions " destiné à réduire, enfin, la consommation de pesticides en France. Pour la FNSEA, on ne pourra pas faire que du bio, mais faire évoluer les pratiques agricoles constitue déjà une belle avancée. Eric Thirouin, secrétaire général adjoint de la FNSEA était hier à Crézancy en Sancerre puis à Arçay pour expliquer la démarche aux agriculteurs du Cher. 

Eric Thirouin, secrétaire général adjoint de la FNSEA, est venu prêcher la bonne parole aux agriculteurs sur une exploitation de Crézancy en Sancerre - Radio France
Eric Thirouin, secrétaire général adjoint de la FNSEA, est venu prêcher la bonne parole aux agriculteurs sur une exploitation de Crézancy en Sancerre © Radio France - Michel Benoit

Utiliser davantage de phéromones pour lutter contre les prédateurs, développer le désherbage mécanique, semer plus tard les blés et plus tôt le colza : voici quelques unes des idées à adopter. La FNSEA a réalisé 36 fiches de bonne pratique : " Il faut qu'on puisse développer toutes ces pratiques, explique Eric Thirouin, secrétaire général adjoint du syndicat. Il existe des outils d'aide à la décision, pour déterminer le meilleur moment de traitement et sans doute en économiser. C'est très intéressant pour la pommes de terre et la lutte contre le mildiou. On peut jouer sur les assolements, les dates de semis. On a défini un certain nombre de choses qu'il faut maintenant expertiser.

Une dizaine d'agriculteurs sont venus se renseigner sur ces nouvelles bonnes pratiques agricoles à Crézancy en Sancerre. - Radio France
Une dizaine d'agriculteurs sont venus se renseigner sur ces nouvelles bonnes pratiques agricoles à Crézancy en Sancerre. © Radio France - Michel benoit

L'interdiction à trois ans du glyphosate pousse la profession à réagir. Pour cet agriculteur du Pays Fort, on ne pourra pas faire que du bio en France : " C'est sûr, c'est bien le bio, mais il faut nourrir tout le monde et quand on voit les prix du bio sur les étals, on voit bien que tout le monde ne peut pas se le payer. Il faut trouver un compromis et traiter à bon escient.  c'est un peu comme nous , quand on est malade, il faut prendre un médicament, mais ne pas en prendre tout le temps." Reste à trouver le bon dosage... pour la planète.