Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement DOSSIER : Chiffre du jour

Chiffre du jour : en Vaucluse, les températures dépassent de 1 à 2 degrés les normales de saison depuis un an

-
Par , France Bleu Vaucluse, France Bleu

Depuis avril 2018, il y a un an, les températures que connaît le Vaucluse sont au dessus des normales saisonnières, de un à deux degrés. À la chaleur s'ajoute le manque de pluie, frappant au mois de mars.

Photo d'illustration
Photo d'illustration - Alain Hocquel - Vaucluse Provence

Département Vaucluse, France

Le chiffre du jour confirme que le climat ne tourne plus rond. Depuis un an, en avril 2018, en Vaucluse, les températures dépassent de 1 à 2 degrés chaque mois les normales de saison. Deux degrés, c'est beaucoup et encore plus sur une durée aussi longue. Météo France confirme cette tendance qui visiblement ne va pas s'inverser et qui se vérifie à peu près partout en France. Il fait chaud, trop chaud. Vous l'avez tous vécu ce week-end et encore plus le précédent.  

Un cocktail "chaleur + sécheresse"

Mais en Vaucluse, c'est la double peine. En plus des chaleurs printanières, la pluie ne tombe plus. Depuis le mois de décembre, le cumul des précipitations est en dessous des tendances habituelles. Le mois de mars est catastrophique, nous disent les prévisionnistes météo : "Nous vivons une période de sécheresse anormale". Il y a bien eu quelques gouttes début février puis début mars mais rien de suffisant. La moitié nord du département a été moins sèche mais dans la moitié sud, on en est à une cinquantaine de jours sans pluie significative. Pour vous faire une idée, d'habitude il tombe 42 mm de pluie en mars, contre 10,2 cette année. 

Heureusement, le retour de la grisaille et de la pluie sont prévus pour ce mercredi et ce week-end. Il est rare qu'on attende le mauvais temps avec autant d'impatience. On ne sait pas encore si ce sera suffisant pour donner à boire aux cultures. Les agriculteurs croisent les doigts.