Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Cinq espèces d'oiseaux nicheurs préservées par les associations et les Carriers du Poitou

lundi 7 janvier 2019 à 6:06 Par Charlotte Jousserand, France Bleu Poitou

Les associations de protection de la nature et les Carriers du Poitou ont signé un partenariat pour préserver cinq espèces d'oiseaux menacés d'extinction. Les associations ont visité une cinquantaine de carrières pour évaluer la répartition des espèces.

Le Guêpier d'Europe creuse son nid dans les parois sableuses des carrières. Photo d'illustration
Le Guêpier d'Europe creuse son nid dans les parois sableuses des carrières. Photo d'illustration © Maxppp - Christian Decout

Poitou-Charentes, France

En 2018, le partenariat entre les associations de protections des oiseaux et les carriers du Poitou a permis de faire l'état des lieux pour cinq espèces rares de nicheurs dans le Poitou : le Pipit rousseline, l'Hirondelle de Rivage, le Faucon pèlerin, le Guêpier d'Europe et le Traquet motteux

Un partenariat signé sur trois ans

Une convention a été signée entre la Ligue de protection des oiseaux de Poitou-Charentes (LPO) et le Groupe ornithologique des Deux-Sèvres (GODS), et avec la fédération des carriers, l'UNICEM pour permettre en 2019, d'assurer à nouveau un suivi de ces espèces. 

Ce programme sur trois ans, jusqu'en 2020 doit permettre de mieux connaître ces espèces de nicheurs emblématiques menacés d'extinction. L'objectif, en 2020, c'est d'ajouter aux données du Poitou, celles de la Charente et de la Charente-Maritime.

Une trentaine de carrières examinées dans la Vienne

Dans la Vienne, Chloé Dépré, chargée de mission ornithologique à la Ligue de protection des oiseaux de Poitou-Charentes, a visité 31 carrières à trois périodes différentes avec l'aide de bénévoles. 

Ils ont observé de nouveaux nids d'Hirondelles de rivage, au moins cinq couples de Traquet motteux et 13 naissances chez les Faucons pèlerins. En revanche, il y a de moins en moins de Guêpiers d'Europe et toujours aucune trace du Pipit rousseline, ni dans la Vienne ni dans les Deux-Sèvres. 

25 carrières observées dans les Deux-Sèvres

Les membres du Groupe ornithologique des Deux-Sèvres ont visité 25 carrières dans la département. Ils ont remarqué cinq nouveaux sites de nidification du Faucon pèlerin avec neuf couples nicheurs. Ce qui signifie pour les experts, l'envol d'au moins 11 jeunes individus. La situation est toujours stable pour le Guêpier d'Europe avec six couples. 

En revanche, l'Hirondelle de rivage a migré dans une autre carrière car son lieu de nidification premier a été inondé lors des orages du printemps dernier. En ce qui concerne le Traquet Motteux, le nombre de nids est limité pour l'espèce car il n'y a qu'un seul site géré par le Conservatoire régional d'espaces naturels, le CREN

Des carriers volontaires pour la protection des oiseaux

L'année 2018 a donc permis de faire un état des lieux pour ces cinq espèces. Elle a permis aussi aux associations de nouer des contacts avec les carriers du Poitou. Chloé Dépré a été agréablement surprise de l'accueil qui lui a été réservé dans les carrières : "Je ne pensais pas que ce serait aussi simple, il y a vraiment eu une très bonne entente".

Chloé Dépré leur a expliqué l'intérêt des carrières pour la préservation de certaines espèces d'oiseau comme le "faucon pèlerin qui niche sur des parois rocheuses" ou encore le "traquet motteux qui fait son nid dans des tas de pierres".  "Les carrières sont des zones adaptées pour accueillir la biodiversité", explique la chargée de mission ornithologique à la LPO de Poitou-Charentes.