Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

PHOTOS - Après l'épisode neigeux, les commerçants de La Grande-Motte attendent toujours le passage des experts

lundi 5 mars 2018 à 16:27 Par Guillaume Roulland, France Bleu Hérault

Cinq jours après les intempéries qui ont touché l'Hérault, la vie est encore loin d'avoir repris un cours normal pour tout le monde. En particulier pour une vingtaine de commerçants de La Grande-Motte, qui, en raison des importantes chutes de neige, ont vu leurs terrasses totalement détruites.

La terrasse du restaurant "le Pianissimo" s'est totalement effondrée sous le poids de la neige et de la pluie.
La terrasse du restaurant "le Pianissimo" s'est totalement effondrée sous le poids de la neige et de la pluie. © Radio France - Guillaume Roulland

La Grande-Motte, France

C'est comme si une tornade avait balayé La Grande-Motte dans la nuit de mercredi à jeudi dernier. Sous l'effet conjugué de la neige, puis de la pluie qui a alourdit son poids, les terrasses d'une vingtaine de commerçants de la Grande Motte se sont effondrées en quelques minutes. Et cinq jours après les intempéries, les propriétaire de ces commerces, principalement des cafetiers et restaurateurs, attendent toujours avec beaucoup d'impatience le passage des experts en assurance.

Patrick Bouchet est ostréiculteur sur l'étang de Thau à Marseillan, mais aussi propriétaire d'un petit restaurant sur le port de La Grande-Motte où il propose ses huîtres en vente directe. Sa terrasse s'est complètement effondrée. "On a l'impression qu'un ouragan est passé sur la Grande Motte, explique t-il. C'est un cataclysme car on n'est pas habitués à ce genre d'épisode neigeux. Et on ne peut rien faire car on est maintenant obligés d'attendre que les experts passent avant de pouvoir toucher quoi que ce soit."

"Va falloir tout recommencer et tout reconstruire..."

Vincent Coppola, le patron de la brasserie "Le Bleu", essaie de prendre les choses avec philosophie et humour. Quand on lui demande d'abord si, en raison de son patronyme, il dispose d'un lien de parenté avec le célèbre cinéaste américain, il répond par la négative avant d'ajouter : "Mais moi aussi, j'ai mon apocalypse."

Sa terrasse a elle aussi été complètement détruite sous l'effet conjugué de la neige et de la pluie qui a pris le relais. "Va falloir tout recommencer et tout reconstruire. Jamais personne n'a vu çà depuis les années 80. On attend que la mairie nous dise si la commune va être classée en catastrophe naturelle. Mais bon, il n'y a pas eu d'accident. C'est le bon côté des choses."

Les dégâts provoqués par la neige exclus de la garantie catastrophe naturelle

La préfecture de l'Hérault a quant à elle fait savoir ce lundi dans un communiqué que "des dégâts provoqués par les chutes de neige n'entrent pas dans le champ de la garantie catastrophe naturelle" et que seuls les contrats d'assurance habitation sont susceptibles de permettre aux personnes sinistrées de bénéficier d'indemnisations

Les premiers experts en assurance devraient commencer à évaluer les dégâts dans le courant de cette semaine.  

Des experts qui devront également se rendre sur les pontons du port de plaisance de La Grande-Motte où une vingtaine de bateaux ont subi divers dégâts. Trois ont même coulé en raison d'importantes voies d'eau dues aux pluies importantes qui se sont abattues sur la station balnéaire.

Patrick Bouchet, ostréiculteur sur l'étang de Thau à Marseillan, et propriétaire d'un petit restaurant sur le port de la Grande Motte

Vincent Coppola, propriétaire de la brasserie "Le Bleu"

La terrasse du restaurant d'huîtres de Patrick Bouchet est totalement détruite - Radio France
La terrasse du restaurant d'huîtres de Patrick Bouchet est totalement détruite © Radio France - Guillaume Roulland
Depuis le 1er étage, Patrick Bouchet constate l'étendue des dégâts - Radio France
Depuis le 1er étage, Patrick Bouchet constate l'étendue des dégâts © Radio France - Guillaume Roulland
 Vincent Coppola, propriétaire de la brasserie "Le Bleu", dont la terrasse s'est elle aussi totalement effondrée - Radio France
Vincent Coppola, propriétaire de la brasserie "Le Bleu", dont la terrasse s'est elle aussi totalement effondrée © Radio France - Guillaume Roulland
Une vingtaine de commerces au total ont été touchés - Radio France
Une vingtaine de commerces au total ont été touchés © Radio France - Guillaume Roulland
La terrasse du restaurent "le Pianissimo", vue de la rue - Radio France
La terrasse du restaurent "le Pianissimo", vue de la rue © Radio France - Guillaume Roulland
La terrasse du "Pianissimo", vue de l'arrière - Radio France
La terrasse du "Pianissimo", vue de l'arrière © Radio France - Guillaume Roulland