Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements en vigilance rouge, 49 en orange

Circulation différenciée : faut-il étendre la mesure au-delà des douze communes de la métropole lilloise ?

-
Par , France Bleu Nord

La circulation différenciée a été mise en place jeudi pour la deuxième fois en dix jours dans une partie de la métropole lilloise. Pourquoi douze communes seulement sont concernées alors que le pic de pollution concerne tout le Nord-Pas-de-Calais ?

Dans 12 communes de la métropole lilloise seuls les véhicules équipés de vignettes Crit'Air allant de 0 à 3 sont autorisés à circuler, sauf dérogation.
Dans 12 communes de la métropole lilloise seuls les véhicules équipés de vignettes Crit'Air allant de 0 à 3 sont autorisés à circuler, sauf dérogation. © Maxppp - Julio PELAEZ

Pour lutter contre la pollution de l'air, les vignettes Crit'air ont fait leur retour ce jeudi dans une partie de la métropole lilloise. C'est la deuxième fois en dix jours que la circulation différenciée est mise en place, et la troisième fois de l'année.

Cette mesure interroge, puisque le pic de pollution aux particules fines concerne l'ensemble du Nord-Pas-de-Calais. Jeudi, la qualité de l'air était même bien plus mauvaise à Calais (indice de pollution de 9/10) qu'à Lille (7/10). Selon Atmo, l'association chargée d'évaluer la qualité de l'air dans la région, les sources sont multiples : industrielle, routière, liée à l'agriculture et au chauffage. On ne sait pas encore si la pollution est majoritairement locale ou importée des pays frontaliers.

La carte d'Atmo, l'association chargée d'évaluer la qualité de l'air, le jeudi 18 avril à 14h.
La carte d'Atmo, l'association chargée d'évaluer la qualité de l'air, le jeudi 18 avril à 14h. - Atmo HDF

La pollution routière ciblée

La circulation différenciée est activée par le préfet des Hauts-de-France, en concertation avec le président de la Métropole européenne de Lille. C'est un texte de 2014 qui fixe les communes concernées : le plan de protection de l'atmosphère. Ce PPA a été arrêté par les préfets du Nord et du Pas-de-Calais. "A l'époque, le but était de cibler les onze villes qui entourent Lille, point noir de la pollution routière" indique la préfecture.

Dans le périmètre se trouvent donc Hellemmes, Lezennes, Lomme, Lambersart, La Madeleine, Marcq-en-Barœul, Marquette-lez-Lille, Mons-en-Barœul, Ronchin, Saint-André-lez-Lille et Sequedin.

La carte des douze communes concernées par la circulation différenciée.
La carte des douze communes concernées par la circulation différenciée. - Préfecture des Hauts-de-France

Villeneuve d'Ascq, Roubaix et Tourcoing, juste à côté en sont donc exclues.  Pour Jérémy Crépel, président du groupe Europe Ecologie les Verts à la métropole européenne de Lille, c'est un non-sens, car la pollution n'a pas de frontière : "On a constaté par exemple que la pollution à Roubaix pouvait être bien plus forte qu'à Lille, donc le périmètre n'est pas assez important, il devrait être étendu au moins jusqu'au bassin nord-est de la métropole."

Étendre la circulation alternée est "une option" pour la préfecture

Appliquer la circulation différenciée dans d'autres communes de la métropole est "une option" assure la préfecture des Hauts-de-France. Elle réfléchit également à l'étendre "dans d'autres villes très polluées sur la côte". Mais il y a un bémol : à Dunkerque par exemple la pollution aux particules fines PM10 est pour les trois quarts d'origine industrielle. Seulement 5% vient du trafic routier, contre 30% dans la métropole lilloise, selon Atmo (chiffres de 2012).

La circulation différenciée n'est donc pas forcément le meilleur moyen d'améliorer la qualité de l'air. Surtout qu'à Dunkerque les habitants sont déjà incités à laisser la voiture au garage, les transports en commun y sont gratuits toute l'année.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess