Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 78 départements en vigilance orange
Climat – Environnement

Clermont-Ferrand : plusieurs centaines de manifestants ont marché pour le climat ce samedi

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Environ 400 personnes se sont réunies ce samedi à Clermont-Ferrand lors d'une marche pour le climat. Des gilets jaunes se sont joints au cortège. Tous ont planté un arbre place de Jaude en symbole de l'urgence climatique.

Les manifestations ont planté un arbre sur la place de Jaude
Les manifestations ont planté un arbre sur la place de Jaude © Radio France - Nérissa Hémani

Une marée verte est passée sur Clermont-Ferrand ce samedi. Environ 400 personnes ont défilé dans les rues de la ville pour la marche pour le climat. Dans une ambiance très bon enfant, une centaine de gilets jaunes se sont joints au mouvement pour le 28e acte de leur mobilisation. 

Un arbre sur la place de Jaude

Pour cette nouvelle marche pour le climat,  les manifestants ont souhaité interpeller la mairie et lancer un plan de végétalisation massive de la ville de Clermont-Ferrand. Ils ont donc installé un arbre sur la place de Jaude mais également lancé des graines sur leur parcours. 

"Nous voulons exprimer notre refus de la bétonisation systématique de la ville et de sa minéralisation, regardez la place de Jaude !" lance Sophie, institutrice à Clermont-Ferrand. "C'est moche et ce n'est pas écologique" ajoute-t-elle. 

On a besoin d'agir, on a l'impression que nos politique ne nous entendent pas. Environ 70% des réponses climatiques se situent au niveau local - Sophie, institutrice. 

"Fin du monde, fin du mois : même combat"

Pour le 28e acte de la mobilisation nationale des gilets jaunes, une centaine de manifestants se sont joints au mouvement. "Fin du monde, fin du mois : même combat" étaient l'un de leur slogan.  Pour Karine, les deux mouvements sont indissociables : "si on veut que les gens s'engagent au niveau écologique, il faut qu'il y ait unejustice sociale" soutient-elle.  "Pourquoi ne pas taxer les avions, les bateaux et taxer les citoyens pour financer l'écologie ? " dénonce cette infirmière. 

A la veille des élections européennes, les gilets jaunes ont souhaité une nouvelle fois faire pression sur le gouvernement.  Khadima a défilé avec une pancarte sur laquelle, un drapeau de l'Europe était barré.  "On accuse les traités européens qui détruisent la planète au service des grands industriels, a l'aube des européennes, c'est une manière de s'informer sur le poids qu'à Europe sur l'écologie" instiste-t-il.  Dimanche, Khadima ira voter et  espère un scrutin significatif du mécontentement des gilets jaunes après 28 semaines de mobilisation.