Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Jean-Louis Pagès, conseiller régional EELV : "il faut une insurrection citoyenne" sur la question du climat

vendredi 12 octobre 2018 à 10:47 Par Alain Ginestet, France Bleu Limousin

Une nouvelle "marche pour le climat" se déroulera ce samedi à Limoges et dans plusieurs villes de France. Jean-Louis Pagès, Conseiller régional Europe Ecologie Les Verts est aussi l'un des organisateurs de cette marche. Il était l'invité de Jérôme Edant ce vendredi matin sur France Bleu Limousin.

Marche pour le climat début septembre dernier à Marseille (image d'illustration)
Marche pour le climat début septembre dernier à Marseille (image d'illustration) © Maxppp - Clément Mahoudeau

Limoges, France

Le limougeaud Jean-Louis Pagès, Conseiller régional Europe Ecologie Les Verts à la Région Nouvelle-Aquitaine fait parti des organisateurs de la marche pour le climat qui aura lieu ce samedi à Limoges. Il était l'invité de Jérôme Edant ce vendredi matin sur France Bleu Limousin.

Est-ce qu'à vos yeux la région fait assez contre le réchauffement climatique?

Les Régions ne font jamais suffisamment. Tous les décideurs politiques sont en train de prendre la mesure de l'urgence. Le basculement se fait mais il n'est pas complet. Donc, la Région fait beaucoup de choses, notamment en matière d'alerte et de mesure sur l'évolution du climat, et en matière d'études de l'impact sur la biodiversité, ce qui permet d'avoir les marqueurs pour agir. Pour agir il faut savoir. Et après il faut se donner les moyens politiques d'influer sur les événements.

Est-ce que la Région Nouvelle-Aquitaine peut agir seule ?

La Région Nouvelle-Aquitaine est immense. C'est la première région agricole d'Europe, donc sur l'agriculture il y a beaucoup a faire, sur les émissions de gaz à effet de serres, ou encore à travers un programme ambitieux pour aller vers le bio. Pour les transports du quotidiens, plusieurs milliards sont mis sur la rénovation des lignes SNCF, donc la Région fait ce qu'elle peut. Mais le problème est national et international. C'est d'ailleurs pour cela qu'il faut qu'il y ait une mobilisation citoyenne. le changement climatique est une telle urgence qu'on ne pas se reposer uniquement sur les décideurs économiques ou sur les décideurs politique. Il faut qu'il y ait une "insurrection citoyenne", je crois.  

Vous la sentez venir cette "insurrection"?

Il y a eu, il y a trois semaines, une marche spontanée. Là, on essaie de s'organiser. L'objectif est de montrer que la prise en main des impératifs climatiques concerne chacun. Le rapport du Giec de lundi dit bien qu'on est sur une trajectoire d'augmentation de 3°C des températures sur un siècle. Imaginez ce que représente pour un corps, quel qu'il soit, une augmentation de 3°C. C'est une catastrophe terrible.