Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Climat : à partir du 5 mai, la France sera en "déficit écologique"

vendredi 4 mai 2018 à 0:11 - Mis à jour le vendredi 4 mai 2018 à 8:45 Par Viviane Le Guen, France Bleu

Selon un rapport de l'ONG WWF France et du Global Footprint Network publié ce vendredi la France aura atteint le jour de "son dépassement écologique" ce samedi 5 mai. Le pays est l'un des plus gros "prédateurs" de la planète.

La France est l'un des plus gros "prédateurs" de la planète selon WWF.
La France est l'un des plus gros "prédateurs" de la planète selon WWF. © AFP - MARK GARLICK / SCIENCE PHOTO LIBRA / MGA / Science Photo Library

C'est une date symbolique pour de nombreux défenseurs de l'environnement. Le "jour du dépassement", qui survient chaque année de plus en plus tôt, met en lumière les dégâts que la surconsommation cause à la planète. L'an passé c'était le 2 août.

Pour la première fois cette année, l'ONG WWF France a décidé de mettre l'accent sur le jour du dépassement français. D’après un rapport publié ce vendredi en partenariat avec le Global Footprint Network, si le monde entier vivait comme les Français, dès le 5 mai, la planète aurait déjà consommé l'ensemble des ressources naturelles qu'elle peut renouveler en un an.

La France dans le top 10 des "prédateurs" de la planète

En d'autres termes, si toute l'humanité consommait comme les Français, il faudrait près de trois planètes pour subvenir aux besoins, selon WWF. Un résultat bien au-dessus de la moyenne mondiale qui se situe autour de 1,7 Terre.

Selon ce rapport, la France fait partie des 10 premiers pays à vivre à crédit cette année sur le dos de la nature, derrière le Qatar, les Etats-Unis ou la Russie, mais bien avant l'Espagne ou le Maroc par exemple. C’est l'un des plus gros "prédateurs" de la planète. 

Signe que "la transition écologique n’est pas assez ambitieuse et qu’il est urgent de mettre en place une stratégie de désendettement écologique" selon WWF,  le "jour du dépassement" de la France se dégrade depuis 2015, année de la signature de la COP21 à Paris.

Urgence à revoir les modes de production et consommation

Deux tiers de l’empreinte écologique des Français sont dus à leur alimentation, leurs déplacements et la consommation d’énergie de leur logement détaille l'ONG.

Empreinte écologique des Français par type de consommation en 2014 - Aucun(e)
Empreinte écologique des Français par type de consommation en 2014 - WWF France

Alors que plusieurs lois et décisions sont attendues dans les domaines de l’alimentation, des mobilités, de l’énergie, de la biodiversité ou encore de la lutte contre la déforestation importée, l'association écologiste appelle les pouvoirs publics à agir rapidement pour revoir nos modes de production et consommation. D'autant que des solutions existent et qu'il y a des raisons d'espérer. 

Selon WWF, des signaux encourageants nous montrent qu’il est possible d’inverser la tendance. Un sondage réalisé en novembre 2017 par l'ONG et l'IFOP révélait que 93% des Français sont favorables au tri sélectif des déchets, 88% à l’approvisionnement en énergies renouvelables et 82% se disent prêts à recourir à des modes de transport plus durables tels que le vélo, la marche à pied ou les transports en commun.