Climat – Environnement

Climat : bientôt des insectes à la place du steak dans nos assiettes?

Par Marine Vlahovic, France Bleu Toulouse et France Bleu mardi 13 octobre 2015 à 19:50

Micronutris produit et transforme des insectes comestibles
Micronutris produit et transforme des insectes comestibles - Micronutris

A quelques semaines de la COP 21, la grande conférence sur le climat qui s'ouvre à Paris le 30 novembre prochain, France Bleu se consacre ce mercredi au contenu de nos assiettes. Zoom sur Micronutris, une start-up de Toulouse qui s'est spécialisée dans les insectes comestibles.

Pour préserver la planète, épuisée par la surconsommation de viande, et limiter les effets de l'agriculture intensive, de nombreuses institutions préconisent de manger des insectes en lieu et place de notre bon vieux steak.  

Micronutris, une entreprise toulousaine élève et transforme des millions d'insectes depuis 2011. Des vers ou des grillons déshydratés en sachets, des gâteaux à la farine de vers ou encore du chocolat saupoudré de petites bêtes : son offre s'élargit au fil des années. 

Ces aliments originaux et croquants sont commercialisés dans plusieurs restaurants, bars et boutiques de l'agglomération toulousaine. Comme à Foot@ttidue, place Saint Aubin à Toulouse. 

Guillaume et Soraya de Food@ttitude vendent des insectes en sachets - Radio France
Guillaume et Soraya de Food@ttitude vendent des insectes en sachets © Radio France - Marine Vlahovic

Dans cette épicerie, les insectes à croquer pour l'apéritif rencontrent un certain succès. Beaucoup de curieux viennent tester. Les plus accro eux optent pour les sablés à la farine de vers mais au goût caramel ou citron. Le reportage de Marine Vlahovic

Des grillons et des vers dans les assiettes des toulousains

Micronutris emploie une quinzaine de personnes pour l'élevage des insectes - Aucun(e)
Micronutris emploie une quinzaine de personnes pour l'élevage des insectes - Micronutris

Une production de trois tonnes d'insectes par mois l'an prochain

Micronutris produit désormais une tonne par mois d'insectes comestibles dans son hangar de Saint-Orens. La petite start-up toulousaine qui monte a effectué une levée de fonds de 500 000 euros l'année dernière. Et espère produire trois tonnes par mois de petites bêtes dès l'année prochaine. Une croissance normale Cédric Auriol, le fondateur de Micronutis. 

"La production d'insectes rejette 100 fois moins de gaz à effet de serre"

Micronutris sera présente à la COP 21, où elle servira des vers et des grillons aux dîners de gala. L'année prochaine nous pourrons retrouver ces produits dans les rayons de nos supermarchés. Car pour l'instant, ils sont tolérés mais pas officiels. Une nouvelle mouture de la réglementation européenne est attendue en 2016. 

Si vous voulez y goûter ou que vous raffolez des insectes, quelques restaurants et bars ont ajouté ces petites bêtes à leur carte: 

  1. Bar Au fût et à mesure: 20 rue Gabriel Péri 31000 Toulouse
  2. Bar à tapas Linao: 1 Rue Jean Suau 31000 Toulouse
  3. Restaurant mexicaine Le Sandia 31000 rue Palaprat
  4. Restaurant Rue Tendance à Labège 
  5. Boutique Food@attitude au 47, rue Riquet 31000 Toulouse
  6. Paradis Gourmet, rue des Puits-Clos 31000 Toulouse