Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Collecte des ordures : Saint-Lô Agglo vote le principe du "pollueur payeur"

-
Par , France Bleu Cotentin

A partir de 2022, Saint-Lô Agglo va appliquer un seul et même système de collecte des déchets dans toute l'agglomération et elle va mettre en place une redevance incitative, pour inciter à mieux trier.

Les élus du conseil d'agglomération de Saint-Lô Agglo ont voté en majorité pour la redevance incitative pour la collecte des ordures ménagères ce lundi 1er avril.
Les élus du conseil d'agglomération de Saint-Lô Agglo ont voté en majorité pour la redevance incitative pour la collecte des ordures ménagères ce lundi 1er avril. © Radio France - Lucie THUILLET

Saint-Lô, France

Saint-Lô Agglo va mettre en place le principe du "pollueur payeur" pour la collecte des ordures ménagères. A partir de 2022, les habitants paieront une redevance avec une part variable pour les inciter à mieux trier et réduire le nombre de poubelles d'ordures ménagères. Cela concerne 35.000 foyers. Le principe de cette redevance a été voté lundi 1er avril par la majorité du conseil communautaire de Saint-Lô Agglo (7 contre, 11 abstentions).

Trier pour ne pas payer plus

Cette redevance incitative se composera d'une part fixe, un abonnement lié à la taille du foyer et une part variable selon le nombre de levées, c'est à dire le nombre de fois où les habitants laisseront leurs bacs à ordures dans la rue pour être vidés par les éboueurs.

Nous voulons un système plus juste que l'impôt actuel, basé sur le foncier, qui est plus important pour une personne seule dans une grande maison que pour une famille nombreuse dans un petit logement. Laurent Pien, vice-président en charge du pôle environnement et ingénierie

Exemple : Une famille de cinq personnes aura droit un bac de 180 ou 240 litres et à une douzaine de ramassages de son bac par an. Si elle met son bac plus souvent dans la rue, elle paiera plus. 

C'est pour que les gens trient de plus en plus, sachant que le mouvement va s'amplifier dans les années qui viennent. A partir de 2023, on devra trier aussi nos pots de yaourts, nos emballages de jambon etc. poursuit Laurent Pien

Une seule méthode de collecte pour tous

Actuellement, il y a 14 systèmes de collecte différents sur le territoire de l'agglomération saint-loise, qui se sont amassés au fil de l'agrandissement de la collectivité. A partir de 2022, l'organisation sera la même dans toute l'agglomération.

Ordures ménagères. Chaque foyer aura un bac adapté à la taille de sa famille. La collecte se fera toutes les semaines dans les zones urbaines (Saint-Lô/Agneaux/Saint-Georges-Montcocq mais aussi les bourgs de Marigny ou Torigny-les-Villes), tous les 15 jours dans le reste de l'agglomération.

Emballages plastiques. Ils seront collectés partout dans des sacs jaunes, tous les 15 jours.

Papiers. Les habitants devront les mettre dans des colonnes d'apport volontaires.