Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement DOSSIER : Tour de France 2019

Comment gérer les nombreux déchets sur le parcours du Tour de France ?

-
Par , France Bleu

Cette année encore, le Tour de France 2019 attend entre 10 et 12 millions de spectateurs sur le bord des routes. Comme n'importe quel événement de cette ampleur, il génère énormément de déchets sur son passage. Un impact écologique qu'essaient de réduire au mieux les organisateurs.

Avec 3 500 km de course et plus de 10 millions de spectateurs attendus, le Tour de France génère évidemment de nombreux déchets.
Avec 3 500 km de course et plus de 10 millions de spectateurs attendus, le Tour de France génère évidemment de nombreux déchets. © Maxppp - BALFIN JEAN PIERRE

France

À quelques heures du départ du Tour de France, cuvée 2019, l'effervescence bat son plein et les organisateurs règlent les derniers détails. Jusqu'à 12 millions de spectateurs sont attendus sur le bord des routes, pour cette 106ème Grande Boucle qui s'élance ce samedi 6 juillet de Bruxelles, et s'achève le 28 juillet sur les Champs-Élysées à Paris.

Recycler plus de la moitié des déchets

Caravane, spectateurs, goodies, cabanes de commerçants, camping-cars ... Avec ses 3 480 km de parcours, le Tour est une vraie machine et génère un grand nombre de déchets sur son passage. Combien ? "Il est impossible de tout chiffrer", révèle Karine Bozzacchi, de l'Amaury Sport Organisation (A.S.O), en charge notamment de la politique environnementale sur le parcours. "On traverse jusqu'à 700 communes, c'est elles qui ont à charge de gérer les déchets." Sur les 40 villes-étapes, en revanche, on compte environ 3 tonnes de déchets collectés à chaque fois. "Entre 50 et 55% partent au recyclage", ajoute Karine Bozzacchi.

L'A.S.O, organisateur du Tour de France, n'hésite pas à mettre en avant sa politique environnementale dans ses brochures. - Aucun(e)
L'A.S.O, organisateur du Tour de France, n'hésite pas à mettre en avant sa politique environnementale dans ses brochures. - Brochure A.S.O

Depuis 2012, les mesures se multiplient pour tenter d'endiguer l'impact écologique énorme de l'événement :

  • Une équipe de neuf agents suit le parcours pour ramasser les déchets, et lancer des messages préventifs à la foule à l'avant de la caravane.
  • 100 000 sacs recyclables sont distribués aux communes qui voient passer le Tour, ou disposés sur le bord des routes.
  • Les zones de collecte se multiplient d'une année sur l'autre : il y en avait 42 l'an dernier, il y en a maintenant 63 pour cette nouvelle édition. Destinées aux coureurs, "elles permettent de jeter bidons, papiers, tout ce qu’ils ont dans les poches", ajoute Karine Bozzacchi. "C'est vrai que c'est compliqué de se débarrasser de ses déchets en route."

Pour faire mieux, les organisateurs du Tour comptent par exemple systématiser les brochures numériques plutôt que le papier. Ils observent également un changement notable dans le comportement des visiteurs : "Les années passent et les mentalités évoluent", constate Karine Bozzacchi. "Les gens repartent davantage avec leurs déchets, ou les stockent proprement. C'est ce vers quoi il faut tendre !"

> Retrouvez notre dossier Tour de France 2019.