Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement DOSSIER : Le pourquoi du comment

Comment les parcs éoliens se développent-ils dans la région Bourgogne-Franche-Comté ?

mardi 2 avril 2019 à 1:40 Par Isabelle Rose, France Bleu Auxerre

De plus en plus de communes se lancent dans la création de parc éolien pour trouver des alternatives au tout nucléaire. Des projets rémunérateurs pour les communes qui soulèvent parfois des interrogations de la part d'habitants ou d'associations de la région.

de plus en plus d'éolienne dans l'Yonne
de plus en plus d'éolienne dans l'Yonne © Maxppp -

Yonne, France

Pourquoi il y a autant de projet éolien en Bourgogne-Franche-Comté ?

La question est pertinente car la région ne fait pas partie des plus ventée de France loin de là. Mais il existe quand même des couloirs de vents intéressants  ou ces derniers soufflent régulièrement à plus de 4 m/s  à 100 mètres de hauteur. Une force minimum pour définir une ZDE, une Zone de Développement Éolien. La biodiversité, les paysages et la préservation du patrimoine sont également pris en compte avant tout projet. Selon l'Observatoire Régional et Territorial Energie Climat Air, la production d'énergie renouvelable a augmenté de 21% entre 2009 et 2017 avec une forte poussée de l'éolien depuis cinq ans. Il faut dire que le gouvernement souhaite que l'énergie renouvelable représente un tiers de la consommation énergétique en France d'ici 2030.

Et dans l'Yonne ?

A quelques exceptions près, on retrouve la plupart des parcs éoliens dans la moitié sud du département : Principalement dans l'Auxerrois, le long de l'autoroute A6 jusque vers Joux-la-ville et puis le long de la vallée de l'Armançon ou à proximité de la ligne TGV Sud-Est.

A ce jour, il existe 14 parcs éoliens en fonctionnement ou en construction selon les chiffres communiqués par la préfecture de l'Yonne, ce qui représente 139 éoliennes en activité. 11 autres parcs sont autorisés mais pas encore sortis de terre avec 72 éoliennes à la clé et autant sont en cours d'instruction.  Tout cela sans compter les projets qui ne sont pas encore finalisés et donc pas encore déposés en préfecture. 

Pourquoi ces projets font-ils parfois grincer les dents ?

Les raisons sont multiples. Certains dénoncent un impact des éoliennes sur les paysages, sur la qualité de vie, ils s'inquiètent des effets sur la santé des hommes et des animaux. D'autres estiment que l'éolien n'est pas rentable et ne créé aucun emploi en France. Des arguments repris par des collectifs ou associations anti-éoliennes très nombreuses dans la région comme "MorVent en Colère" ou l'association "Paysages et Forêts de l'Armançon" pour ne citer qu'elles. Des associations très actives qui se mobilisent dès qu'un projet est avancé.

C'est le cas par exemple en ce moment autour de quatre projets d'implantations d'éoliennes dans la vallée de l'Armançon. Un autre à Saint-Léger-Vauban toujours en gestation. Les anti-éoliens dénoncent des projets motivés uniquement par des raisons financières  qui ne tiennent pas toujours compte de l'impact sur le tourisme par exemple. Ils craignent que des éoliennes soient visibles depuis la basilique de Vézelay ou depuis le château d'Ancy-le-Franc.