Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Conférence sur le climat: à Sillé-le-Guillaume, des lycéens prennent la parole !

lundi 30 novembre 2015 à 18:30 Par Bertrand Hochet, France Bleu Maine

Durant deux semaines une trentaine de jeunes de la région Pays de la Loire se relayent pour animer des émissions sur la radio associative "Fréquence Sillé", installée dans le lycée Paul Scarron. Objectif: sensibiliser les lycéens aux enjeux environnementaux.

Morgane et Emile présentent le flash spécial COP 21
Morgane et Emile présentent le flash spécial COP 21 - Bertrand Hochet

Au départ, ces jeunes devaient implanter leurs studios de radio au Bourget près de Paris et rencontrer directement les acteurs de la COP 21. Mais suite aux attentats et à l'interdiction des voyages scolaires, ils se sont rabattus sur les installations du lycée Paul Scarron de Sillé-le-Guillaume. Même si ces lycéens sont déçus et même si la forme de leurs émissions a changé, leur détermination reste intacte. "Le réchauffement climatique, c'est pour nous et pour nos enfants. La pollution de la planète, c'est pour nous et nos enfants aussi", explique Morgane, élève en première ES. "Je trouve primordial que des jeunes de notre âge se mobilisent pour l'écologie. Il faut montrer qu'il n'y a pas que les politiciens et les personnes habituelles qui peuvent prendre la parole".

13 mesures concrètes pour sauver la planète

Les jeunes se relayent derrière les micros tous les quarts d'heure pour réaliser des interviews ou pour présenter des flashs d'information. "On est tellement habitués à entendre des discours très formatés de la part des adultes! Avec les jeunes, il n'y a rien de cela!", s'enthousiasme Eric Lucas, président de la radio "Fréquence Sillé". "Chez eux, il y a une fraîcheur, une sincérité qu'il faut respecter. Nous leurs donnons les moyens de le faire".