Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Conséquence de la canicule sur les centrales nucléaires : à Cattenom, jusqu'ici tout va bien

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine

EDF a décidé de ralentir ou d'arrêter la production de certaines centrales nucléaires en France cette semaine, à cause de la canicule et de la température des rivières dans laquelle l'eau est puisée puis rejetée. Mais à Cattenom, pour l'instant, la Moselle n'est pas considérée comme trop chaude.

La centrale EDF de Cattenom.
La centrale EDF de Cattenom. © Radio France - François Pelleray

Cattenom, France

A cause de la canicule, certaines centrales nucléaires françaises sont contraintes de s'arrêter ou de réduire leur production. C'est le cas de celle de Golfech, dans le Tarn-et-Garonne, à l'arrêt jusqu'au 30 juillet, ou encore de celle de Saint-Alban, en Isère, qui fonctionne au ralenti. Mais pas celle de Cattenom.

Comment ça marche ?

La centrale nucléaire de Cattenom utilise l'eau de la Moselle, pour refroidir ses réacteurs, avant de la rejeter dans la rivière. "Il y a deux règles d'or", explique-t-on à la communication de la centrale : "L'activité ne doit pas réchauffer l'eau de plus d'1,5 degré, et la Moselle ne doit pas dépasser les 28 degrés." Tout cela pour limiter "l'impact environnemental sur le cours d'eau."

Ce mercredi, par exemple, l'eau est à 25 degrés avant l'entrée dans la centrale, et à 25,25 degrés en sortie. Jusqu'ici, donc, la centrale est dans les clous. Ces températures sont relevées chaque jour, et Cattenom dispose en plus de prévisions météorologiques précises pour les prochains jours. "On garde donc un œil dessus", explique le service de communication, mais selon eux, la canicule n'a pour l'instant pas de conséquence sur le fonctionnement de la centrale.

Un incident dans la salle des machines

Cattenom, en revanche, a connu un petit incendie mercredi matin dans la salle des machines, à cause d'une soudure. Mais rien de grave, les agents ont éteint le feu directement et les pompiers sont intervenus, comme le veut la procédure, pour vérifier que tout allait bien à l'aide d'une caméra thermique.

Choix de la station

France Bleu