Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sécheresse : les arbres sont en stress hydrique et perdent leurs feuilles comme à l'automne

-
Par , France Bleu Besançon, France Bleu

C'est une conséquence de la sécheresse de cet été : par manque d'eau, les arbres commencent à perdre leurs feuilles, comme à l'automne. C'est un réflexe naturel des arbres qui se placent en stress hydrique, afin de réduire leur consommation d'eau.

Stress hydrique des arbres en Franche-Comté
Stress hydrique des arbres en Franche-Comté © Radio France - Jean-Francois Fernandez

Vous avez très certainement remarqué en vous promenant que, selon les endroits, certains arbres ont déjà des couleurs d'automne. Ils perdent leurs feuilles.

Moins de feuilles pour économiser l'eau

C'est normal, c'est un processus de défense des arbres, ils sont en stress hydrique. Lorsque les arbres manquent d'eau, ils se mettent automatiquement en situation de moins consommer. La seule solution pour eux, c'est de réduire la quantité de feuilles, car ce sont les feuilles qui consomment beaucoup d’eau. En réduisant le nombre de feuilles, ils réduisent ainsi leur consommation en eau.

Tous les arbres ne sont pas touchés de la même façon

Il y a deux facteurs qui entraînent ce phénomène de réflexe chez les arbres, d'abord le sol. A un mètre près, le sol peut changer de nature, un arbre peut très bien avoir une terre plus humide et, à côté, un autre arbre peut être sur un terrain plus rocailleux. Ensuite, autre facteur, selon les essences, les arbres ne réagissent pas de la même façon. Certaines espèces d'arbres supportent plus facilement le manque d'eau que d'autres.

 Stress hydrique des arbres en Franche-Comté
Stress hydrique des arbres en Franche-Comté © Radio France - Jean-Francois Fernandez

Doit-on s'inquiéter ?

A priori non, la nature est bien faite, les arbres se protègent en se plaçant en stress hydrique et réduisent ainsi leur consommation d'eau. En revanche cela devient problématique si cela se répète trop souvent. Les arbres risquent de s'épuiser et certains pourraient ne pas survivre.

Quelles sont les conséquence pour la revente du bois?

En Franche-Comté par exemple, de nombreuses communes tirent une partie de leurs revenus par la vente de bois de la forêt communale. Le chêne a des spires étroites, sur une année de stress hydrique, cela ne se verra pas trop. En revanche, le hêtre qui est commercialisé est apprécié pour ses spires bien larges et régulières. Les années où il y a stress hydrique, les spires seront plus étroites, cela entraînera une irrégularité du bois qui aura une moins bonne valeur marchande pour la menuiserie.

Stress hydrique des arbres en Franche-Comté
Stress hydrique des arbres en Franche-Comté © Radio France - Jean-Francois Fernandez

Quel avenir pour nos forêts avec le réchauffement climatique?

A l'ONF, l'Office National des Forêts, le problème du réchauffement climatique est anticipé depuis près de 15 ans. D'abord, lors de l'entretien des forêts, lors des coupes, l'office privilégie les essences d'arbres qui supportent le mieux ce manque d'eau. Au moment de replanter des arbres, on évite également de régénérer la forêt avec ces arbres plus fragiles. C'est comme une sélection naturelle.

Frédéric Kowalski, directeur territorial de l'ONF en Bourgogne Franche-Comté, explique comment les arbres se défendent contre la sécheresse.

Et puis, il existe à l'ONF un programme qui consiste a essayer d'implanter dans les forêts de Franche-Comté des essences d'arbres en provenance du sud de la France. Des arbres qui supportent donc mieux le manque d'eau. Mais ce programme est long, il se déroule sur plusieurs années.

Processus de défense des arbres face au manque d'eau, ils se placent en stress hydrique. Ils diminuent le nombre de feuilles pour limiter leur consommation en eau, août 2018.
Processus de défense des arbres face au manque d'eau, ils se placent en stress hydrique. Ils diminuent le nombre de feuilles pour limiter leur consommation en eau, août 2018. © Radio France - Jean-François Fernandez
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu