Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Consigne, recyclage, fin du plastique à usage unique : les pistes de la loi anti-gaspillage

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Portée par la secrétaire d'Etat à la transition écologique, Brune Poirson, la loi anti-gaspillage est présentée ce mercredi 10 juillet en Conseil des ministres. Pour sortir du tout-jetable, le projet s'appuie sur plusieurs grands axes.

Après un an et demi de concertations, le projet de loi anti-gaspillage est présenté ce mercredi en Conseil des ministres.
Après un an et demi de concertations, le projet de loi anti-gaspillage est présenté ce mercredi en Conseil des ministres. © Maxppp - LAUNETTE Florian

France

Le gouvernement lance officiellement la guerre contre le plastique, et contre la multiplication des déchets non-recyclables. Après un an et demi de concertations, le projet de loi anti-gaspillage est présenté ce mercredi 10 juillet en Conseil des ministres. Porté par la secrétaire d'État à la transition écologique Brune Poirson, il vise à réduire le gaspillage et à encourager le recyclage : chaque Français produit 5 tonnes de déchets par an ! Comment faire mieux ? Plusieurs pistes sont proposées.

Sus au plastique

L'une des principales annonces concerne le retour de la consigne pour les bouteilles plastiques, déjà en vigueur chez nos voisins allemands depuis 2003. Une ambition du gouvernement français pour atteindre 90% de collecte en 2025, alors qu'aujourd'hui, elle n'est qu'à 57%. 

Le plastique, il faut mieux le collecter, mais aussi mieux le recycler. Le projet de loi veut atteindre pas moins de 100% de plastique recyclé d'ici 6 ans.

Mais certaines mesures vont arriver beaucoup plus vite pour nous : dès le 1er janvier 2020, il faudra dire adieu à la vaisselle jetable en plastique. Gobelets, verres et assiettes ... "Seule pourra être vendue ou distribuée gratuitement la vaisselle jetable compostable", ajoute le ministère de l'Économie sur son site Internet. En fait, ça concerne beaucoup d'autres objets du quotidien :

  • pailles
  • couverts
  • piques à steak
  • couvercles jetables
  • plateaux-repas
  • pots à glace
  • bâtonnets mélangeurs pour boisson

Les bouteilles en plastique, également, seront interdites dans les cantines. Ces mesures étaient déjà présentes dans la loi agriculture et alimentation d'octobre 2018.

Notation sur les produits et appareils

Ces mesures, il faudra les faire appliquer aux fabricants : les entreprises seront sujettes à un système de bonus-malus, une mesure-phare qui devrait être examinée par le Parlement à la rentrée. Les produits "vertueux", avec moins d'emballages ou des matières recyclées, verront leur prix baisser. À l'inverse, les fabricants devront payer un malus, jusqu'à 20% du prix du produit, s'ils sont mauvais élèves.

Pour encourager la récupération, les appareils électroniques auront bientôt une note de "réparabilité" entre un et dix : elle permettra de savoir s'il est possible de rafistoler l'objet, plutôt que de le jeter. Les réparateurs devront, eux, proposer des pièces d'occasion à moindre prix.

Le projet de loi a enfin prévu de s'attaquer aux reliefs du BTP : moquette, verre, peinture, béton ... Ça représente 70% des déchets en France ! Ces matières finissent souvent dans des décharges sauvages ... D'où l'installation de vidéosurveillance, prévue pour empêcher ces décharges de fleurir un peu partout. Le secteur du bâtiment dans lequel on regrette un manque de concertation autour de ce projet de loi.

Mises bout à bout, ces différentes mesures visent à créer une "économie circulaire", axée sur le tri, la récupération, le recyclage, la réutilisation. 

  - Visactu
© Visactu -