Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Contournement de Beynac : "un projet inutile, coûteux et imposé" pour Noël Mamère

samedi 4 mars 2017 à 14:35 France Bleu Périgord

Noël Mamère est venu soutenir les zadistes sur le terrain ce samedi, dans la vallée de la Dordogne. Pour le député maire écologiste cette déviation est un projet de bétonnage supplémentaire "inutile, coûteux et forcé."

Noël Mamère sur la zad de Beynac à côté d'André Michel, président de la Sepanso 24
Noël Mamère sur la zad de Beynac à côté d'André Michel, président de la Sepanso 24 © Radio France - Caroline Pomès

Beynac, France

Trop vieux, trop cher, "inutile"... Les raisons ne manquent pas à Noël Mamère pour demander au département d'arrêter le projet. Le député maire de Bègles est en visite dans le Périgord ce samedi. Il est venu soutenir les opposants au projet de contournement de Beynac, sur la ZAD, zone à défendre, mise en place il y a 15 jours.

"On ne peut pas accepter de défigurer une vallée comme ça. Ce projet date de 30 ans et on ne peut pas dépenser 30 millions d'euros pour bétonner une vallée." - Noël Mamère, député maire EELV.

Autour de lui, une soixantaine de personnes ont fait le déplacement ce samedi matin sur la ZAD. Ils étaient encore cinq cette nuit à dormir sur place alors que le département a installé une clôture mercredi autour du terrain en vue de les déloger.

Noël Mamère a tenu à féliciter ces zadistes, qui ne sont "pas des voyous". Ils ont permis de faire connaitre ce projet de "bétonnage" qui va "défigurer la vallée." Sous la tente installée derrière, les opposants ont affiché des panneaux avec photos et explications de l'histoire de la Vallée. Pour l'écologiste, il n'y a pas de doute. Il s'était déjà exprimé sur la déviation de 3,5 kilomètres, c'est "inutile".

►► LIRE AUSSI : Dordogne : le contournement de Beynac, une "aberration" pour Noël Mamère

Période électorale

Mais sur la zad, inondée par les pluies des derniers jours, il y a d'autres hommes politiques ce samedi matin. Le chef de file des Verts à la région, Lionel Frel est une nouvelle fois présent. Dans l'assemblée également, Jérôme Peyrat, le maire de La Roque-Gageac et son adversaire aux prochaines législatives et l'actuel maire de Sarlat, Jean-Jacques de Perretti. Un soutien en plus pour les zadistes, "une voix de plus pour se faire entendre", expliquent-ils. Mais ils préfèrent se méfier à l'image de Claude, membre de l'association de sauvegarde de la Vallée de la Dordogne qui n'oublie pas que dans quatre mois, ce sont les élections législatives.