Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Contournement de Beynac

VIDEO - Dordogne : les opposants à la déviation de Beynac s'enchaînent à des pelleteuses

-
Par , France Bleu Périgord
Castelnaud-la-Chapelle, France

Quatre membres du collectif d'opposants à la déviation de Beynac se sont enchaînés aux pelleteuses ce jeudi matin au pied du château de Fayrac, avant l'arrivée des ouvriers vers 8h.

Philippe d'Eaubonne a été l'un des premiers à s'enchaîner aux pelleteuses
Philippe d'Eaubonne a été l'un des premiers à s'enchaîner aux pelleteuses © Radio France - Paul Barcelonne

Une quinzaine de "zadistes", membres de la SEPANSO, du collectif "Sauvons la vallée de la Dordogne" et de colère 24 se sont rassemblés ce jeudi matin sur le chantier de la future déviation de Beynac, devant l'ancienne gare de Castelnaud-Fayrac. Quatre d'entre eux se sont enchaînés à deux pelleteuses avant l'arrivée des ouvriers, avant le lever du jour.

Les opposants réclament toujours l'abandon du projet, et veulent être reçus par la préfète Anne-Gaëlle Beaudoin-Clerc, qui a autorisé les travaux fin janvier. 

VIDEO - Des opposants s'enchaînent à deux pelleteuses

Une action symbolique pour réclamer un moratoire sur le projet de contournement

le président de la SEPANSO-Dordogne Michel André s'est lui-aussi enchaîné à une pelleteuse
le président de la SEPANSO-Dordogne Michel André s'est lui-aussi enchaîné à une pelleteuse © Radio France - Paul Barcelonne

Les gendarmes sont arrivés sur place vers 8h15. Un dialogue s'est installé, les opposants demandent un moratoire sur le projet de contournement de Beynac, ainsi que l'arrêt des travaux. D'ailleurs, ce vendredi, à 10h, le tribunal de Bordeaux examinera un référé suspension déposé par la SEPANSO et le collectif "Sauvons la vallée de la Dordogne", deux collectifs de militants opposés au projet. 

Le président du conseil départemental va déposer une plainte

Germinal Peiro ne compte pas en rester là ! Le président du conseil départemental va déposer une plainte avec constat d'huissier. Il dénonce des dégradations commises en toute impunité. Pour lui, ces dégradations n'empêcheront pas la livraison de la route toujours prévue fin juin 2020.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess