Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Contre la pollution, le maire de Grenoble attaque Total : "On va vraiment frapper le mur très fort"

mercredi 24 octobre 2018 à 9:15 Par Justine Dincher, France Bleu Isère et France Bleu

Avec 11 autres maires, Éric Piolle vient d'écrire au patron de Total pour lui demander de diminuer ses émissions de gaz à effet de serre afin de lutter contre le réchauffement climatique. Sans réponse, ces élus envisageront "des mesures juridiques, parce que les choses sont trop graves".

Dans une vidéo, Eric Piolle, le maire de Grenoble, interpelle le PDG de Total.
Dans une vidéo, Eric Piolle, le maire de Grenoble, interpelle le PDG de Total. - Capture d'écran - Youtube

Grenoble, France

Total, "c'est l'émetteur français le plus important". Avec 11 autres maires de communes françaises, Éric Piolle vient d'adresser un courrier au PDG du groupe Total pour lui demander de limiter ses émissions de gaz à effet de serre. "À lui tout seul, c'est deux tiers des émissions de carbone en France", se justifie le maire de Grenoble pour qui Total "part à l'opposé de nos objectifs communs". 

Respecter la COP21

"On s'est tous donné un objectif pour l'humanité lors de la COP21 en 2015. Depuis, Total a augmenté sa production d'hydrocarbures de 9% et prévoit d'augmenter cette production de 5% par an, dans les prochaines années", d'après Eric Piolle. 

Les entreprises doivent s'engager

"Notre appel consiste à dire au PDG de Total qu'il peut être le leader de cette transformation vers la neutralité carbone et qu'il ne peut pas continuer cette fuite en avant", poursuit le maire de Grenoble. D'après l'élu écologiste, il y a eu un sursaut citoyen pour sauver la planète, mais certaines grandes entreprises ne jouent pas suffisamment le jeu. 

"Les gens transforment leurs habitudes, les collectivités avancent" — Éric Piolle, maire de Grenoble

Le maire de Grenoble cite l'exemple de sa ville : "en 2022, nous couvrirons les besoins des Grenoblois avec une électricité 100% renouvelable, ni nucléaire, ni fossile. Malgré cela, certains acteurs privés continuent cette fuite en avant".

Bientôt un procès ?

Si ils restent sans réponse de la part de Total, les douze élus menacent d'une action en justice. "Si certains défendent leurs intérêts particuliers, défendent le monde d'hier, on va vraiment frapper le mur très fort", prévient Éric Piolle. "Nous envisagerons des mesures juridiques parce que les choses sont trop graves. Là, c'est une atteinte majeure à notre avenir à tous", conclut le maire écologiste de Grenoble.