Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Contre les risques de submersion, des travaux obligatoires pour les propriétaires

mercredi 17 février 2016 à 15:46 Par Géraldine Houdayer, France Bleu Loire Océan

L'enquête publique du PPLR, le plan de prévention des risques du littoral, démarre sur les communes de la presqu'île de Guérande. Des centaines d'habitants vont devoir faire des travaux dans leur maison.

A La Baule, la zone qui borde l'étier du Pouliguen est en zone rouge
A La Baule, la zone qui borde l'étier du Pouliguen est en zone rouge - Préfecture 44

La Baule-Escoublac, France

Si vous habitez la presqu'île de Guérande, vous avez un mois pour participer à l'enquête publique sur le plan de prévention des risques du littoral, le PPRL. Il concerne les communes de Saint-Nazaire jusqu'au Croisic. Les villes mettent en place des mesures pour faire face aux risques de submersion en cas de tempête, comme lors de la tempête Xynthia en 2010, qui avait fait 47 morts en France. Après 3 ans d'études, le zonage des communes est terminé. Il est disponible et consultable * dans les mairies jusqu'au 21 mars prochain.*

Pièce-refuge et Vélux obligatoires en zone rouge

Certains quartiers, en zone rouge ou orange deviennent inconstructibles, et les habitants qui ont déjà des maisons vont devoir faire des travaux : chaque maison devra disposer d'une "pièce refuge" : une pièce à l'étage, avec un Vélux et un anneau pour amarrer une barque, pour pouvoir évacuer par le toit en cas d'inondation. Plusieurs  centaines de propriétaires vont également devoir surélever les installations et les prises électriques. A La Baule, les habitants concernés se trouvent au bord de l'étier du Pouliguen. Véronique Piguet, la directrice de l'urbanisme à la mairie de la Baule. 

Véronique Piguet, directrice de l'urbanisme à la mairie de La Baule

 "Ce n'est pas à mon âge que je vais faire des travaux chez moi!" Janine, 83 ans L'état va payer 40 % des travaux. Mais les propriétaires devront financer le reste. Et ça, pour Janine, 83 ans, ça ne passe pas : "Ce n'est pas à mon âge que je vais faire des travaux dans ma maison!" se désole la retraitée, qui vit dans le quartier du Grand Clos, en zone rouge donc, depuis 1937.  Pour écouter les observations des habitants, une série de réunions publiques se tient à La Baule, en présence de la commission d'enquête. Une fois le plan signé, Les propriétaires auront 5 ans pour conduire les travaux.