Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

COP 21 : il y aura une marche citoyenne à Dijon samedi

-
Par , , France Bleu Bourgogne
Dijon, France

La COP 21, la conférence sur le climat débute ce lundi (30/11) à Paris. L'enjeu est d'aboutir à un accord pour limiter le réchauffement climatique. La conférence est maintenue. En revanche les marches citoyennes ont elles, été interdites dans la capitale mais pas à Dijon.

Jean marc convers membre d'Alternatiba Dijon avant la marche samedi 28 novembre
Jean marc convers membre d'Alternatiba Dijon avant la marche samedi 28 novembre © Radio France - Stéphanie Perenon

Contrairement à Paris, les rassemblements en marge de la conférence internationale sur le climat, sont maintenus. A Dijon, la marche citoyenne pour le climat organisée samedi 28 novembre aura donc lieu. Le rassemblement est fixé à 14H, place de la Libération. Elle est organisée par le collectif citoyen Alternatiba.

« On attend de l'action ! »

Même si ça et là, on entend déjà que personne n'attend grand chose de la COP 21 et que les gouvernements ne sont pas prêts à changer la donne, les membres dijonnais d'Alternatiba ont décidé de rester mobilisés et confiants, à l'image de Jean-Marc Convers.

« On attend quand même des engagements forts » explique t-il. « Il y a beaucoup de pays qui commencent à être les pieds dans l'eau ou à avoir des phénomènes météo extrêmes de plus en plus nombreux. Même si chaque tornade, n'est pas signée « réchauffement climatique », c'est tout de même inquiétant ! Les états dépendants du pétrole sont certes moins enclins à avancer. Je reste malgré tout optimiste, mais en ne me fiant pas seulement aux Etats nationaux. Il y a aussi les élus locaux et les citoyens. Les discours c'est bien, mais le faire c'est mieux »

Affiche Alternatiba Dijon
Affiche Alternatiba Dijon © Radio France - Stéphanie Perenon

L'effort doit porter sur le transport c'est essentiel

Pour Jean-Marc Convers, « le problème pour les pays riches, c'est le transports. On est encore tous dépendants du pétrole à 90% ou plus, donc il faut réorienter les politiques locales et nationales. Plus de trains et Plus de tram et moins d'accès pour les voitures dans les centre villes. Même si les voitures sont de moins en moins polluantes, elles sont de plus en plus nombreuses donc la pollution globale est plus importante. On a à peu près 40 000 morts prématurées en France dues à nos transports et à nos chaudière. Il y a besoin d'une pression forte citoyenne."

  • COP21
Choix de la station

À venir dansDanssecondess