Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

COP21 Orléans : une jeune femme crée une épicerie zéro déchet

-
Par , , France Bleu Orléans
Orléans, France

Alors que la COP21 vient de débuter à Paris, localement, les initiatives citoyennes sont nombreuses. A Orléans, une jeune femme monte un projet d'épicerie "zéro déchet." Son objectif, c'est la vente en vrac pour limiter les emballages. Justine Peton cherche maintenant un local en centre-ville.

Dans une boutique "zéro déchet", on vient avec ses sacs et ses bocaux
Dans une boutique "zéro déchet", on vient avec ses sacs et ses bocaux © Maxppp - Christophe Morin

La COP21 a commencé à Paris. Les représentants de 150 pays participent aux discussions et aux négociations avec l'objectif d'aboutir à un compromis sur la réduction des gaz à effet de serre. Des initiatives locales montrent que des citoyens ont décidé à leur échelle de s'engager dans cette démarche. C'est le cas de Justine Peton. Elle a fait des études dans le développement durable et elle veut ouvrir un commerce "zéro déchet"  l'été prochain. Cela consiste à limiter, voire à éliminer les emballages. Cette jeune femme de 24 ans a eu le déclic en voyant la masse d'emballages qu'elle avait accumulé lors d'un déménagement.

Les produits seront proposés en vrac. On pourra venir avec son sac en tissus et des bocaux en verre. Les clients pourront venir avec leurs propres contenants. 

Justine Peton veut proposer dans son magasin toute une gamme de produits alimentaires mais aussi de la cosmétique comme du shampoing et du dentifrice tous les deux solides. Il y aura des légumes secs, des céréales, des biscuits, des pâtes ainsi que des légumes locaux issus de l'agriculture bio.

Les produits seront-ils moins chers ? 20% du prix d'un produit est généralement consacré à l'emballage. Oui, il n'y aura pas le prix de l'emballage. Ce que je proposerai, sera bio, local et de qualité. 

Justine cherche un local dans le centre-ville d'Orléans. Elle mène ce projet avec son frère. Les clients sont-ils prêts à changer leur façon de consommer et de faire leur course ? Apparemment, ce concept novateur se développe un peu partout en France, avec un certain succès.

Bientôt une épicerie "zéro déchet" à Orléans. Reportage Johan Gand

>>> A LIRE AUSSI : VIDEO | France Bleu vous dit tout : c'est quoi la COP21 ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess