Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Côte-d'Or : le projet de parc éolien du Val de Vingeanne Ouest enterré par le préfet

jeudi 12 novembre 2015 à 19:21 Par Philippe Renaud et Véronique Narboux, France Bleu Bourgogne

Le préfet de la Côte d’or a décidé de refuser les permis de construire de 4 éoliennes à Bourberain et de 3 éoliennes à Fontenelle. Le projet du parc éolien du Val de Vingeanne Ouest ne sortira pas de terre. Dans un communiqué, Eric Delzant parle de phénomène de saturation trop important.

Manifestation contre l'éolien  à Bessey-en-Chaume
Manifestation contre l'éolien à Bessey-en-Chaume © Maxppp

Bourberain, France

Ils ne vont plus devoir se battre contre des "moulins à vent ", en mai dernier les membres du collectif moratoire 21 s'étaient invités aux portes ouvertes du parc éolien de Côte-d'Or pour réclamer le gel de toutes les constructions d'éoliennes. Ont-ils été entendu par le préfet ? En tout cas, Eric Delzant a  refusé les autorisations des permis de construire du projet du Val de Vingeanne Ouest. "En effet, outre les covisibilités avec les éléments patrimoniaux, et notamment le château de Fontaine-Française, la proximité de ce projet éolien avec ceux déjà autorisés du Mirebellois, du Val de Vingeanne Est et les Sources du Mistral (34 éoliennes au total) et sa situation au centre de ces projets créent un phénomène de saturation qui a été estimé trop important."

Parmi les opposants à l'éolien en Côte-d'Or, il y a Michel de Broissia, le maire de Champagne-sur-Vingeanne et président de l’association pour la défense du paysage et du patrimoine de la Vallée de Vingeanne (VdV). Pour lui,

le préfet a pris conscience de l'absurdité de ces parcs éoliens dans une vallée ou il n'y a pas de vent, en tout cas ou le vent souffle en rafale.

Michel de Broissia l'a dit à Véronique Narboux .

Michel de Broissia explique sa position à Véronique Narboux