Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Côtes d'Armor : les chenilles urticantes sont déjà de retour !

mardi 3 novembre 2015 à 17:13 Par Johan Moison, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu

Conséquence de l'exceptionnelle douceur de ces derniers jours, à Fréhel dans les Côtes d'Armor, les chenilles processionnaires du pin descendent de leurs nids alors qu'elles sortent habituellement au printemps. Prudence car elles sont urticantes.

A Fréhel, des panneaux invitent les promeneurs à la prudence
A Fréhel, des panneaux invitent les promeneurs à la prudence - Johan Moison

Fréhel, France

« Je ne promène plus mon chien sous les pins, c’est trop dangereux pour lui ». Cette habitante de Sables-d’or-les-Pins à Fréhel a constaté que les chenilles processionnaires du pin étaient descendus de leurs nids le week-end dernier. Les petites chenilles se  déplacent en file indienne. On aperçoit leurs cocons aux sommets des pins*.

Les chenilles en file indienne sous les pins - Aucun(e)
Les chenilles en file indienne sous les pins - Johan Moison

« C’est une conséquence de la douceur exceptionnelle de ces derniers jours »**, explique Karine Richard animatrice à la FDGDON, la Fédération départementale des groupements de défense contre les organismes nuisibles. « Normalement à cette période de l’année, elles ont froid et donc elles restent bien au chaud dans les nids **».

La commune de Fréhel a mis en place des moyens pour les éradiquer mais si les chenilles commencent à descendre des nids en novembre au lieu de sortir au printemps, la lutte se complique. « Les cycles sont déréglés et si les descentes interviennent maintenant, nos conseils arrivent trop tard », poursuit  Karine Richard. Les chenilles les plus petites devraient remonter dans leurs nids lorsque les températures vont baisser. Un seul conseil en attendant : ne pas les toucher ! Dans les côtes d'Armor, les chenilles processionnaires du pin sont présentes à l'Est d'une ligne Saint-Brieuc - Mur-de-Bretagne. Elles progressent chaque année de 3km environ.

Les chenilles sortent des nids, le reportage de Johan Moison