Climat – Environnement

Coup de vent en Charente-Maritime et des maisons sans courant

Par Stéfane Pocher, France Bleu La Rochelle mercredi 5 février 2014 à 11:01

Accés limités à La Rochelle
Accés limités à La Rochelle © Radio France - stefane Pocher

Jusqu’à 2500 foyers en ont été privés dans le département au plus fort de la nuit

A 11h30, encore 550 foyers étaient concernés.

Des poteaux électriques ont été arrachés sur l' île Oléron, dans les secteurs de Marans, Marennes, Saint-Jean-d'Angely, Bourcefranc ou encore Saujon en raison des vents soutenus.. Des branches se sont retrouvées sur les fils, des arbres sont aussi tombés suite aux rafales. Les agents d’ERDF interviennent. Le courant devrait rétabli d’ici ce soir. La Charente-Maritime est en alerte vigilance aux risques de submersion depuis 6 heures ce matin et jusqu’à minuit. La houle se renforce dans les prochaines heures.

Les équipes d'ERDF sont mobilisées pour rétablir au plus vite l'alimentation électrique de ces foyers, dans l'ensemble des secteurs du département.

Météo France maintient la vigilance orange pour un phénomène de vagues avec risque de submersion sur le littoral.

Le vent tend à s'orienter au secteur ouest cet après-midi, avec une vitesse moyenne soutenue autour de 50 à 60 km/h. De grosses vagues vont se former, accentuant l'effet de déferlement à la côte, notamment à la pleine mer de ce soir.

La conjugaison des niveaux marins élevés, de la houle et des vagues risque, au moment de la pleine mer (20h05), d'engendrer des submersions.

La Préfecture de la Charente-Maritime engage chacun à être vigilant et à respecter les conseils de comportement suivants :

Lors de la marée haute, évitez tout déplacement en bord de mer

Si nécessaire, circulez avec précaution en limitant votre vitesse et ne vous engagez pas sur les routes exposées à la houle ou déjà inondées

Et plus particulièrement pour les habitants du bord de mer ou le long d'un estuaire :

Fermez les portes, fenêtres et volets en front de mer

Protégez vos biens susceptibles d'être inondés ou emportés

Surveillez la montée des eaux et tenez vous informé auprès des autorités.

 

Coupures de courant : le point à midi avec Vincent Dublange

Partager sur :