Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Climat – Environnement

Couper le moteur quand il tourne pour rien, le combat d'une association dijonnaise

lundi 11 mars 2019 à 19:11 Par Stéphanie Perenon, France Bleu Bourgogne

Éteindre le moteur de sa voiture lorsqu'il tourne pour rien, c'est l'un des combats de l'association Rires Sans Frontière qui a élaboré une Charte pour mettre fin à cette pratique polluante. Une manifestation a eu lieu ce lundi devant le siège de la Métropole à Dijon.

Manifestation ce lundi 11 mars devantle siège de la Métropole Dijonnaise pour dire Stop au ralenti.
Manifestation ce lundi 11 mars devantle siège de la Métropole Dijonnaise pour dire Stop au ralenti. © Radio France - Stéphanie Perenon

Dijon, France

STOP au ralenti ! Éteindre son moteur lorsque le véhicule tourne pour rien, c'est l'un des combats menés par l'association Rires sans Frontière qui manifestait ce lundi 11 mars devant le siège de la Métropole à Dijon.

Cela permettrait de réduire la pollution de l'air, et le nombre de décès liés aux particules fines, responsables chaque année en France de 48.000 décès dont 2.200 en Bourgogne-Franche-Comté selon les chiffres de l'Observatoire Régional de la Santé.

Pour les manifestants présents, "c'est un geste de bon sens", explique Marie-Odile Duvivier, à qui il arrive régulièrement de rappeler l'utilité d'éteindre son moteur à certains chauffeurs de bus. 

Marie-Odile Duvivier est venue manifester pour dire Stop au ralenti.

A Dijon, ces manifestants militent pour une charte contre la marche au ralenti. - Radio France
A Dijon, ces manifestants militent pour une charte contre la marche au ralenti. © Radio France - Stéphanie Perenon

Une charte pour faire appliquer le code de la route

En France c'est dans le code de la route, l'article R 318-1 stipule que laisser tourner son moteur à l’arrêt peut être sanctionné. C'est même passible d'une amende de 135 euros mais très rarement appliqué. Il est donc urgent d'agir pour l'association qui propose une charte avec des objectifs et des engagements. "La formation des chauffeurs de bus et de camions est un point essentiel" estime Robert Boennec son président.

Robert Boennec le président de l'association Rires Sans frontière.

L'association a installé ce lundi un ballon bleu, son volume de 2,5 m3 correspond au volume de gaz d'échappement que produit un car ou un camion en une minute au ralenti à l'arrêt. - Aucun(e)
L'association a installé ce lundi un ballon bleu, son volume de 2,5 m3 correspond au volume de gaz d'échappement que produit un car ou un camion en une minute au ralenti à l'arrêt. - Ludovic Garnier

L'association a donc mis au point une Charte contre la Marche au ralenti et l'a remis à la Métropole Dijonnaise, il y a un an mais n'a reçu aucune réponse depuis, d'où cette nouvelle action. Catherine Hervieu, la déléguée Environnement à Dijon Métropole, destinataire de cette charte, précise qu'elle a déjà reçu à plusieurs reprises le président de l'association. "Cette charte aura sa place dans un projet plus global pour lutter contre le réchauffement climatique" explique l'élue, "à savoir une plateforme collaborative qui va recenser à partir de début avril toutes les actions utiles en matière d'environnement."

Des panneaux de signalisation pour sensibiliser au problème

Mathieu venu soutenir l'action de l'association ce lundi, milite pour "des panneaux de signalisation plutôt que des amendes." C'est l'une des propositions de l'association qui aimerait aussi plus de formation aux gestes d'éco-conduite pour les chauffeurs de bus ou encore pour inclure une clause anti-ralenti dans le cahier des charges des prestataires de service travaillant avec les différentes municipalités.

Mathieu venu manifester pour le stop au ralenti, préfère la sensibilisation que l'amende.

→ Retrouvez les Idées reçues sur la pollution de l'air ce mardi 12 mars 2019 à 6H23 et 7H42 sur France Bleu Bourgogne avec Robert Boennec, le président de l'association Rires Sans Frontière.

Robert Boennec, le président de l'association Rires Sans Frontière - Radio France
Robert Boennec, le président de l'association Rires Sans Frontière © Radio France - Stéphanie Perenon

En Belgique, laisser tourner son moteur pour rien est devenu depuis le 1er mars 2019 une infraction environnementale. L'amende est de 130 euros.