Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Coupure géante d'électricité en Corse, une alarme incendie à l'origine de l'incident

mardi 14 novembre 2017 à 12:02 - Mis à jour le mardi 14 novembre 2017 à 13:37 Par Olivier Uguen et Alexandre Sanguinetti, France Bleu Provence, France Bleu RCFM et France Bleu

Impressionnante coupure d'électricité ce mardi en Corse. Plus de la moitié des clients de l'île ont été privés d'électricité. La situation est revenue à la normale aux alentours de midi, a annoncé EDF. Le déclenchement intempestif d'une alarme incendie serait à l'origine de la coupure.

Coupure géante d'électricité en Corse, plus de la moitié de l'île touchée
Coupure géante d'électricité en Corse, plus de la moitié de l'île touchée © Maxppp -

Plus de la moitié des clients EDF de Corse ont été privés d'électricité ce mardi. 175.000 clients au total, répartis sur l'ensemble de l'île. Cette coupure géante est due d'après EDF à "la perte locale d'un moyen de production", à 10h26 précisément, avec des conséquences très importantes sur l'ensemble du réseau.

Une alarme à l'origine de l'incident à la centrale thermique de Lucciana

Selon un responsable d'EDF, tout est parti du déclenchement intempestif d'une alarme incendie dans la centrale thermique de Lucciana" (15km de Bastia), qui a provoqué immédiatement une importante réaction en cascade. Le réseau électrique corse s'est retrouvé amputé des deux tiers de sa production actuelle.

A la suite de cette alarme incendie intempestive, la centrale thermique de Lucciana s'est donc arrêtée, vers 10h26 mardi. Dans la foulée, cela a provoqué le "décrochage" immédiat de la liaison "Sarco", le câble électrique qui relie la Corse à l'île voisine de Sardaigne, selon un responsable de la CGT.

Xavier Nesa, secrétaire général CGT à EDF Corse

Retour à la normale à la mi-journée

EDF a immédiatement mobilisé de nouveaux moyens de production et le courant commençait à revenir, en fin de matinée. A midi, la situation était revenue à la normale pour la "quasi-totalité" des clients privés d'électricité depuis 10h26, a indiqué EDF.

"Il s'agit d'un incident de grande ampleur, puisqu'il nous a fait perdre l'ensemble du site de Lucciana, précise François Luciani, le chef du service de gestion du système électrique d'EDF Corse. L'ensemble des moyens de production ne réagit pas de la même manière. Nous avons donc conservé de la production sur le système corse. C'est ce que fait qu'on a pu continuer à alimenter pratiquement 50 % de la consommation globale de l'île."

François Luciani, chef du service de gestion du système électrique à EDF Corse.

La Corse compte un peu plus de 300.000 clients abonnés à EDF, dont 200.000 particuliers.

Quelles conséquences sur les outils de production ?

L'incendie est désormais clos. EDF Corse est entré dans une phase d'analyse. "L'objectif est de comprendre la chronologie des faits et la causalité des différentes actions, poursuit le technicien François Luciani. Nous devons aussi veiller à ce que le système soit sécurisé sur le long terme. Il n'est pas exclu qu'il y ait des conséquences sur les moyens de production. Un événement comme celui-là n'est pas anodin. Mais pour le moment, nous ne sommes qu'au début de l'analyse."