Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Creuse : cet été, partez sur les traces de la loutre

-
Par , France Bleu Creuse

Connaissez vous la loutre ? Cet animal qui vit dans l'eau est très présent en Creuse et recolonise même rivières et étangs. Pourtant, il reste assez méconnu du grand public. Le Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement des Pays Creusois propose des balades pour partir à sa découverte.

Mathieu Nésen, animateur environnement au CPIE des Pays Creusois, a montré une empreinte de loutre à taille réelle. Au cours de la balade, aucune n'a été trouvée sur les berges de la Gartempe.
Mathieu Nésen, animateur environnement au CPIE des Pays Creusois, a montré une empreinte de loutre à taille réelle. Au cours de la balade, aucune n'a été trouvée sur les berges de la Gartempe. © Radio France - Bastien Thomas

La Chapelle-Taillefert, France

"Ce que l'on va essayer de repérer au cours de la balade, ce sont des épreintes (des crottes) de loutre et des restes de leurs repas" explique Mathieu Nésen, animateur environnement du CPIE des Pays Creusois, avant de se lancer sur les berges de la Gartempe à la Chapelle-Taillefert (Creuse).

Attention animal nocturne...

Une trentaine de personnes se sont inscrites pour partir à la recherche d'indices montrant la présence de la loutre dans le cours d'eau. Une participation gratuite. Certains sont équipés de jumelles, pensant en observer durant l'après-midi, mais Mathieu prévient : "ne comptez pas en voir aujourd'hui, les loutres sont des animaux nocturnes et solitaires. En pleine journée, en voir une relèverait du miracle. Il faut plutôt revenir à la nuit tombée et seul pour espérer en observer une".

Mathieu Nésen a guidé ces trente "curieux" sur un kilomètre au bord de la Gartempe, à travers la forêt et les prés. - Radio France
Mathieu Nésen a guidé ces trente "curieux" sur un kilomètre au bord de la Gartempe, à travers la forêt et les prés. © Radio France - Bastien Thomas

Une balade interactive

Ce que Mathieu ne souhaite surtout pas, "c'est faire un exposé". Il veut que la visite soit un échange entre tout le monde et que personne n'hésite à poser des questions. Chacun joue le jeu et observe la rivière et le sol aux alentours. "On a trouvé quelque chose ! Là par terre il y a un caca mais je dirais que c'est un renard" s'exclame un papa accompagné de ses enfants. "Oui, il y a des noyaux dedans, ça semble bien être un renard" conclut Mathieu.

La loutre laisse les carcasse d'écrevisses sur les rochers, là où il est aussi possible de trouver des épreintes. - Radio France
La loutre laisse les carcasse d'écrevisses sur les rochers, là où il est aussi possible de trouver des épreintes. © Radio France - Bastien Thomas

Pour trouver des traces, il faut trouver "ses crottes" rigole Mathieu. Sur les rochers notamment. "Là par exemple, vous avez une épreinte fraîche, encore humide et bien bien rouge. Ça montre que la loutre a mangé une ou plusieurs écrevisses" poursuit-il. Rapidement, une odeur particulière se dégage et interpelle le groupe. "Ça sent le poisson" note le guide du jour.

Les restes d'une écrevisse mangée par une loutre. - Radio France
Les restes d'une écrevisse mangée par une loutre. © Radio France - Bastien Thomas

Il a même apporté un crâne de loutre et une empreinte moulée pour montrer au groupe. Au cours de la balade, aucune empreinte n'a été trouvée sur les bords de la rivière, mais Valentine, 26 ans n'est pas déçue pour autant. "C'était très intéressant, même si on a pas vu de loutres. Ça nous a appris plein de choses sur la faune et la flore de la Creuse" raconte la jeune femme, venue de Guéret avec ses parents et ses frères et sœurs.

En Creuse, la loutre résiste

La loutre est une espèce protégée depuis 1981. Chassée auparavant pour sa fourrure, l'espèce avait presque disparu du territoire français, "à l'exception de la Bretagne et du Limousin" note Mathieu Nésen. "Sûrement parce que les densités de population sont plus faibles et que les loutres ont trouvé des rivières difficiles d'accès où elles sont tranquilles" poursuit-il. Ce qui est sûr, c'est que depuis l'interdiction de la chasse à la loutre, cet animal est en train de se réimplanter sur les lieux où il avait disparu, précise l'animateur du CPIE des Pays Creusois.

Les participants observent scrupuleusement les bords de la Gartempe pour trouver la moindre trace du passage d'une loutre. - Radio France
Les participants observent scrupuleusement les bords de la Gartempe pour trouver la moindre trace du passage d'une loutre. © Radio France - Bastien Thomas

La présence de la loutre est aussi à mettre en relation avec la qualité de l'eau. Si elles sont encore présentes dans la Creuse, c'est que nos cours d'eau sont très peu pollués.

Le CPIE des Pays Creusois organise une autre sortie sur les traces de la loutre. Ce sera le mercredi 28 août, sur les berges du lac de Lavaud-Gelade dans le Parc Naturel Régional  de Millevaches.