Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement DOSSIER : Les crues en Ile-de-France

Crues : des champs de légumes sous 2 mètres d'eau dans les Yvelines

mercredi 31 janvier 2018 à 19:08 Par Marion Aquilina, France Bleu Paris et France Bleu

Suite à la crue de ce mois de janvier 2018, certains agriculteurs voient leurs exploitations complètement noyées par la montée des eaux. Dans les Yvelines, au Mesnil-le-Roi, Jean-Claude Guehennec ne voit plus ses légumes, seulement de l'eau.

Jean-Claude Guehennec devant son champ, sous l'eau, au Mesnil-le-Roi, dans les Yvelines
Jean-Claude Guehennec devant son champ, sous l'eau, au Mesnil-le-Roi, dans les Yvelines © Radio France - Marion Aquilina

Île-de-France, France

La décrue de la Seine est lente et certains agriculteurs contemplent les dégâts dans leurs champs, notamment après la pluie tombée ce mercredi 31 janvier 2018. C'est le cas notamment dans les Yvelines, au Mesnil-Le-Roi. Jean-Claude Guehennec est maraîcher, il guette chaque jour le niveau de l'eau en espérant que ça baisse. Pour l'instant sur ses 32 hectares, 28 sont inondés. 

"Ça risque d'être le coup de grâce"

Agriculteur âgé de 57 ans, Jean-Claude Guehennec est aussi vice-président de la Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles d'Ile-de-France.  Dans son champ, il fait pousser des poireaux, des choux de Bruxelles, des navets, des céleris branches, des blettes ou encore des épinards. Aujourd'hui tout est sous l'eau, comme en juin 2016.

"On voit simplement les choux de Bruxelles qui dépassent un peu", raconte Jean-Claude Guehennec devant l'étendue d'eau. Le maraîcher ajoute : "Sur les terrains, sur certaines parties, il y a parfois quelques centimètres d'eau mais aussi jusqu'à deux mètres dans les zones les plus creuses."

Jean-Claude Guehennec est agriculteur depuis 50 ans au Mesnil-le-Roi - Radio France
Jean-Claude Guehennec est agriculteur depuis 50 ans au Mesnil-le-Roi © Radio France - Marion Aquilina

Jean-Claude Guehennec estime que les dégâts lui coûteraient 200 000€. La dernière fois après la crue en juin 2016, il en avait eu pour 800 000€ et il avait été remboursé à hauteur de 15%. Pour l'instant, le maraîcher attend la décrue pour mesurer l'ampleur totale des dégâts. Il sait que d'autres agriculteurs ont été impactés, notamment dans les Yvelines et en Seine-et-Marne.