Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Crues et inondations : à quoi sert le barrage de Poses pendant les intempéries ?

vendredi 26 janvier 2018 à 7:50 Par Sixtine Lys, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Les franciliens ont les pieds dans l'eau. La crue devrait atteindre son pic vendredi ou samedi. Et les répercussions dans la région, ce sera pour le début de semaine prochaine. Mais quel est le rôle barrages qui ponctuent la Seine pendant ces épisodes climatiques ?

Le barrage de Poses est un ouvrage qui date de 1885.
Le barrage de Poses est un ouvrage qui date de 1885. © Radio France - Sixtine Lys

Amfreville-sous-les-Monts, France

Retenir l'eau pour empêcher l'inondation ? Ou alors tout ouvrir pour que la crue passe plus vite ? Le barrage de Poses, dans l'Eure, est le dernier avant la mer, 160 km plus loin.

La fonction d'un barrage est finalement assez simple en temps normal : maintenir un niveau d'eau régulier et constant à l'amont de l'ouvrage,  et permettre la navigation des bateaux toute l'année. Mais qu'en est-il quand l'eau monte ? 

1800 tonnes d'eau par seconde

Alexandre Picard est responsable  d'exploitation au barrage de Poses : "Le barrage s'ouvre progressivement jusqu'à ce qu'il soit complètement ouvert. On est à 1800 tonnes d'eau par seconde." C'est plus du triple du débit habituel. 

Mais pourquoi laisser l'eau s'écouler en telle quantité ? "Si le barrage restait fermé en période crue, toutes les rives de la Seine jusqu'à Gaillon seraient complètement inondées. On ne veut pas inonder une partie de la Seine plus que l'autre."

On ne veut pas inonder une partie de la Seine plus que l'autre

En plus de ça, à cet endroit de la Seine, le barrage est aussi soumis aux coefficient de marées, très importants la semaine prochaine. Finalement, dans ces conditions de crues et inondations, le barrage se fait transparent pour que l'épisode passe le plus vite possible. "En fait, la nature reprend ses droits. Il faut que la crue s'arrête. Et une fois que la décrue sera amorcée, le barrage va se refermer progressivement."

La nature reprend ses droits 

Alexandre se veut rassurant. Cette crue n'a rien à voir avec celle de 1910 par exemple, où toute la vallée avait disparu sous les eaux.