Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Crues et inondations : douze départements maintenus en vigilance orange

lundi 29 janvier 2018 à 7:46 - Mis à jour le mardi 30 janvier 2018 à 11:41 Par Géraldine Houdayer, France Bleu Paris et France Bleu

Douze départements sont toujours placés en vigilance orange aux crues ce mardi, alors que la décrue de la Seine, qui a atteint son pic à Paris lundi, s'amorce dans la capitale. La progression du niveau des eaux est toujours à surveiller en Normandie et en Saône-et-Loire.

La crue de la Seine à Villennes-sur-Seine, dans les Yvelines, lundi.
La crue de la Seine à Villennes-sur-Seine, dans les Yvelines, lundi. © Maxppp - Aurelien Morissard/IP3

En raison des crues importantes sur le bassin de la Seine et de ses affluents, et sur la Saône dans le secteur de Châlons-sur-Saône, douze départements restent placés en vigilance orange par Météo France ce mardi. 

Les départements en vigilance orange sont la Seine-Maritime, l'Aube, l'Eure, la Marne, la Saône-et-Loire, Paris, la Seine-Saint-Denis, l'Essonne, les Hauts-de-Seine, la Seine-et-Marne, les Yvelines et le Val-d'Oise.

  - Visactu
© Visactu -

La Seine commence sa décrue à Paris, mais l'eau pourrait remonter en fin semaine

Le pic de la Seine a été atteint à Paris lundi, mais la décrue sera très lente. Vigicrues craint même une légère remontée en fin de semaine,  en raison de nouvelles pluies. Mardi vers 10h, le niveau du fleuve atteignait 5,74 m au pont d'Austerlitz, contre 5,85 m lors du maximum lundi. "La décrue semble rapide actuellement mais un épisode pluvieux est prévu dans la journée de demain (mercredi), qui va remettre à l'étale voire à nouveau peut-être provoquer une petite hausse", a expliqué à l'AFP Joël Hoffman, de l'organisme de surveillance des crues.

La hausse de la Seine se poursuit en aval de Paris 

Sur les boucles du fleuve, après Paris, la hausse devrait se poursuivre jusqu'en milieu de semaine, prévoit Vigicrues, à des niveaux supérieurs à ceux de 2016 en raison de l'apport de l'Oise. Selon la préfecture de police, 1 500 personnes ont dû quitter leur logement en Ile-de-France, et environ 1 900 abonnés étaient touchés par des coupures d'électricité. Côté transports, sept gares parisiennes du RER C resteront fermées au moins jusqu'au 5 février.

La Normandie sous surveillance 

L'Eure et la Seine-Maritime ont également été maintenues en vigilance orange, en raison des forts coefficients de marées attendus cette semaine, et de l'épisode pluvieux prévu sur le nord-ouest à compter de mercredi. 

La Saône a débordé lundi 

Sur la Saône, le niveau maximum a été atteint dimanche à Chalon-sur-Saône, et le fleuve a débordé légèrement lundi dans le centre-ville de Mâcon. Sur l'aval du Rhône, la décrue est là mais avec des niveaux encore élevés.

  - Visactu
© Visactu -