Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Les cyanobacteries : l'ennemi des plans d'eaux auvergnats en été

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Le problème est de plus en plus fréquent chaque été. Les cyanobactéries prolifèrent dans les plans d'eau et obligent parfois à interdire la baignade et les activités nautiques. La municipalité de Cournon organisait ce mardi une journée d'échange sur la lutte contre cette prolifération.

Le plan d'eau de Cournon
Le plan d'eau de Cournon © Radio France - Emmanuel Moreau

Auvergne, France

Cournon, le Vernet la Varenne, Aydat, le lac des Fades, des plans d'eau qui ont tous dû interdire la baignade l'été dernier, en raison du taux de cyanobactéries trop important (au-delà de 100.000 cellules par millilitres). Un problème de plus en plus fréquent chaque année, ce qui explique cette initiative de la ville de Cournon. Plusieurs collectivités auvergnates, du Puy de Dôme, de l'Allier ou du Cantal, services de l'Etat, Agence Régionale de Santé, tous les acteurs concernés ont pu mettre en commun leurs problèmes et les solutions éventuelles.

Les plans d'eaux auvergnats présentent pratiquement tous les mêmes caractéristiques. Ils sont peu profonds, ils ont un petit volume d'eau et un faible renouvellement de cette eau, des conditions propices à la prolifération des cyanobactéries. Elles ont toujours été présentes mais leur taux ne commençait à devenir inquiétant qu'à partir de la fin du mois d'août et en septembre, ce qui ne posait pas de problème. Désormais, c'est bien plus tôt dans la saison, quand les baigneurs sont là. 

Au moins 300.000 usagers autour du plan d'eau de Cournon

Réchauffement climatique, pollution agricole, les origines de la pollution sont nombreuses. La ville de Cournon a d'ailleurs réalisé des études pour savoir d'où venait le problème. Conclusion : les cyanobactéries arrivent de l'Allier, voisine du plan d'eau. Reste maintenant à limiter ces arrivées, pas forcément le plus simple et surtout un travail de très longue haleine. 

A Cournon, il y a au moins 300.000 usagers chaque année autour du plan d'eau. Les baigneurs en été mais aussi des pêcheurs, navigateurs, campeurs ou encore promeneurs tout au long de l'année. L'interdiction de la baignade et des activités nautiques a donc de multiples conséquences, pour les usagers mais aussi pour l'activité touristique et l'image des plans d'eau auvergnats. 

C'est pour cela par exemple que La Tour d'Auvergne fait d'énormes efforts pour obtenir puis conserver son pavillon bleu. Il a par exemple fallu éviter que les animaux n'aillent se désaltérer dans le ruisseau qui alimente le plan d'eau, au risque d'apporter de la pollution. Des abreuvoirs ont donc été installés et un accord a été trouvé pour que les agriculteurs évitent de faire paître leurs animaux près de ce ruisseau en été.