Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement DOSSIER : Le pourquoi du comment

Pourquoi les silos du Batardeau sont-ils toujours en place à Auxerre ?

mardi 6 mars 2018 à 4:30 Par Isabelle Rose, France Bleu Auxerre

Les silos du Batardeau installés sur la rive gauche de l'Yonne font partie du paysage urbain depuis les années trente. Le site d'un peu plus d'un hectare dont une grande partie n'est plus exploitée ne laisse pas les Auxerrois indifférents

Le silo numéro 4 du Batardeau sur lequel va être réalisé une fresque géante
Le silo numéro 4 du Batardeau sur lequel va être réalisé une fresque géante © Radio France - Isabelle Rose

Auxerre, France

Pourquoi ces silos ont-ils été construits ?

Dans les années trente, avec la chute des cours du blé, les agriculteurs de l'auxerrois décident de créer une coopérative pour vendre leurs céréales. Il faut donc construire un silo de stockage et un moulin pour transformer les grains en farine. L'emplacement n'est pas choisi au hasard puisque un moulin existait déjà à cet endroit, un moulin qui prend le nom de moulin du Batardeau au XVe siècle. La construction débute en 1931 et six ans plus tard, le moulin est opérationnel. L'activité ne cesse de croitre, d'autres silos de stockage sont construits. Le dernier, le plus haut, sera érigé à la fin des années soixante. Avec ses 40 mètres de hauteur c'est celui qui est le plus visible notamment du pont Paul Bert et des quais de l'Yonne.

Aujourd'hui ces silos sont-ils toujours en activité ?

Le moulin ne fonctionne plus depuis seulement trois ans mais "110 Bourgogne", propriétaire du site, stocke encore aujourd'hui des céréales dans le silo numéro 4. Pourtant l'activité a bien failli s'arrêter définitivement au début des années 2000 à cause du durcissement des normes de sécurité pour les silos construit en zone urbaine. Finalement après quelques années au point mort, l’activité de stockage reprend en 2012 et n'est toujours pas arrêtée aujourd'hui.

Ces silos seront-ils rasés un jour ?

Difficile de répondre  à cette question. La ville d’Auxerre aimerait bien détruire le site pour réhabiliter cette partie des bords de l'Yonne et transformer définitivement le quartier des Montardoins. Sauf qu'elle n’est pas propriétaire des silos et qu'à ce jour les pourparlers avec 110 Bourgogne pour racheter le site n'ont toujours pas abouti. Deux millions d’euros, ce n’est pas rien, séparent encore vendeur et acheteur potentiel.  En tout cas même les Auxerrois sont divisés : Pour certains "cela détruit l’image des quais et n’apporte rien à Auxerre car ce n’est pas très beau". Pour d’autres en revanche, "ces bâtiments font partis du patrimoine de la ville, il ne faut pas les démolir".

Dans ces conditions, quels sont les projets possibles ?

Tenter d'améliorer l'image de ces silos en faisant réaliser une fresque géante en haut du silo principal, une œuvre de 30 mètres sur  quinze. 38 projets ont été adressés à la mairie, des projets qui seront exposés  du 10 au 14 mars dans une galerie auxerroise au 5 rue Joubert.  Ce lundi 5 mars,  les dix membres du jury ont choisi l’artiste qui réalisera cette œuvre monumentale : il s’agit de Florian Maussion, un peintre originaire des pays de Loire pour sa proposition autour d’un écolier qui dessine son univers, rempli de poissons. La fresque sera réalisée par l'artiste du 5 au 27 avril.

  - Radio France
© Radio France