Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Dans le Var, 1.500 tonnes de déchets alimentaires picorés par les poules

-
Par , France Bleu Provence

Depuis l'automne dernier, le Syndicat de transport et traitement des ordures ménagères de l'aire toulonnaise offre un poulailler aux habitants qui achètent deux poules. Objectif : réduire la quantité de déchets qui arrive à l'incinérateur de Toulon. L'opération rencontre un très grand succès.

9000 poules ont été adoptées depuis l'automne dernier dans le Var
9000 poules ont été adoptées depuis l'automne dernier dans le Var © Radio France - Sophie Glotin

Toulon, France

Elles s'appellent Olive, Citronnelle, Chicken ou Cocotte ! Ces poules pondeuses, rousses ou noires, âgées de 5 ou 6 mois, viennent d'être adoptées par des familles varoises. Le Sittomat, Syndicat intercommunal de transport et traitement des ordures ménagères de l'aire toulonnaise (qui gère les déchets de 38 communes, de Saint-Cyr-sur-Mer à Saint-Tropez) incite les habitants à adopter des poules : un poulailler d'une valeur de 150 euros est offert pour l'achat de deux volatiles (30 euros). Objectif : sensibiliser de façon ludique les habitants à la réduction des déchets. 

Lancée en octobre 2018, l'opération rencontre un très vif succès. "Nous pensions distribuer 1000 poulaillers, nous en avons commandé 4.500 ! " explique Jean-Guy Di Giorgio, président du Sittomat. 4.500 poulaillers distribués, c'est 9.000 poules adoptées et au final près de 1.500 tonnes de déchets alimentaires qui n’arriveront pas à l’incinérateur de Toulon-Lagoubran. "C’est une façon très efficace de sensibiliser les habitants à la réduction des déchets, les poules font très rapidement partie de la famille, enfants et parents peuvent s’en occuper et c’est toujours agréable de ramasser les œufs ! " poursuit le président.

Avant d'acheter leurs poules, les Varois signent une convention avant le Sittomat. Ils s'engagent à s’occuper du bien être des volatiles, à les conserver trois ans et à ne pas les abattre pour les consommer. Une nouvelle distribution de poulaillers devrait avoir lieu après la rentrée de septembre.

Anne-Cécile, habitante de La Cadière d'Azur, a finalement adopté trois poules : une blanche, une rousse et une noire. - Radio France
Anne-Cécile, habitante de La Cadière d'Azur, a finalement adopté trois poules : une blanche, une rousse et une noire. © Radio France - Sophie Glotin
Brigitte a adopté Djali et Chipie à l'automne dernier. Depuis, la Toulonnaise sort beaucoup moins souvent sa poubelle et se régale avec les oeufs de ses poules. - Radio France
Brigitte a adopté Djali et Chipie à l'automne dernier. Depuis, la Toulonnaise sort beaucoup moins souvent sa poubelle et se régale avec les oeufs de ses poules. © Radio France - Sophie Glotin
Ce poulailler d'une valeur de 150€ est offert pour l'achat de 2 poules (30€).  - Radio France
Ce poulailler d'une valeur de 150€ est offert pour l'achat de 2 poules (30€). © Radio France - Sophie Glotin