Médias – People

Des travaux pour consolider la digue du Cap Nègre, où la famille Sarkozy passe ses vacances

Par Sophie Glotin, France Bleu Provence et France Bleu mercredi 21 octobre 2015 à 11:00

La villa du Cap Nègre, propriété de la famille Bruni-Tedeschi
La villa du Cap Nègre, propriété de la famille Bruni-Tedeschi © Maxppp

C'est le Canard Enchaîné qui le révèle ce mercredi : la famille Bruni-Tedeschi n'a eu aucun mal à avoir les autorisations nécessaires à la rénovation de la digue au pied du Cap Nègre (Var), propriété de la famille et lieu de villégiature de Nicolas Sarkozy, sa compagne Carla et leur fille Giulia.

La digue du Cap Nègre, sur la commune du Lavandou (Var) a été érigée en 1938 pour protéger le petit port du Traouquet et la deuxième villa située en contrebas de la propriété achetée par les Bruni-Tedeschi en 1971. Une digue aujourd'hui délabrée, écroulée même et que la belle-famille de Nicolas Sarkozy veut remettre à neuf.

Six mois après l'autorisation du préfet (selon le Canard Enchaîné de ce mercredi), les travaux ont démarré la semaine dernière. Une barge charrie tous les jours des blocs rocheux entre le port du Lavandou et la baie de Cavalière.

Le chantier occupe la plage sur une zone d'environ 15m² - Radio France
Le chantier occupe la plage sur une zone d'environ 15m² © Radio France - Lucas Valdenaire

Site protégé par la loi littoral

Quelque* 1.500 tonnes de cailloux seront nécessaires pour consolider la digue*. C'est une obligation pour que les Bruni-Tedeschi obtiennent le renouvellement de l'autorisation d'occupation temporaire de ce site protégé par la loi littoral.

La belle-famille de l'ancien président a vu les choses en grand : la nouvelle digue fera 40 mètres de long pour 12,5 mètres de large. Elle protégera un quai de 130 mètres carrés où pourront accoster les bateaux.

"Pourquoi on n'emploie pas la procédure habituelle ?"

Ce qui fait polémique, c'est la procédure utilisée par les propriétaires de la villa. Selon l'écologiste Jean-Laurent Felizia, conseiller municipal à la mairie du Lavandou, la famille Bruni-Tedeschi a demandé l'autorisation de lancer les travaux directement à la préfecture du Var, sans passer par la mairie : "pourquoi on n'emploie pas la procédure habituelle ?"

Cela a une conséquence si on n'observe pas les mêmes règles pour tout le monde. Si tel est le cas, il y a passe-droit. 

Jean-Laurent Felizia, conseiller municipal écologiste du Lavandou

A ce sujet, le maire de la ville ne souhaite pas s'exprimer. La préfecture du Var assure que toutes les procédures réglementaires ont été respectées et que cette polémique est un "non-événement". 

Travaux financés par la belle-famille de Nicolas Sarkozy 

Ce chantier imposant a nécessité neuf mois de préparation, notamment d'études environnementales. Les travaux coûteront 299.900 euros, à la charge de la famille Bruni-Tedeschi.